L'Ecolière

L'Ecolière

Au service du dragon

AU SERVICE DU DRAGON, un personnel de choix

Les dragons, nobles créature entre toutes, répugnent à se mêler de ces basses tâches matérielles. Aussi s’entourent-ils d’un personnel compétent pour accomplir tous ces menus détails de leur vie quotidienne.

 

Joyeuse compagnie :

En dehors de périodes de reproduction, la plupart des dragons vivent en solitaires, loin de leurs semblables. Pourtant, ils ne sont généralement pas tout à fait seuls : ils aiment en effet s’entourer d’un personnel varié qui accomplit pour eux toutes sortes de tâches domestiques. Cette cour est en partie composée d’esclaves capturés par le dragon, mais aussi, pour les tâches les plus nobles, de volontaires qui monnaient leur savoir-faire auprès du dragon.

 

Un maître généreux :

Les dragons ont la réputation d’être cruels, mais ils traitent généralement fort correctement leurs serviteurs. Ils les privent certes de liberté, mais leur offrent en échange des conditions de vie plus que confortables – les dragons disposant toujours d’énormes moyens. Lorsqu’un esclave devient trop âgé pour servir le dragon, ou celui-ci se lasse de sa compagnie, il ne le met jamais à mort, quoi qu’en disent les rumeurs. Il lui rendra, au contraire, bien souvent sa liberté, en le gratifiant de quelques joyaux ou d’un tas d’or.

 

Basses tâches :

Les dragons aiment vivre dans des conditions d’hygiène irréprochables, mais il n’est pas question pour eux de faire le ménage. Pour cela, ils préfèrent faire appel à des farfadets, des lutins ou des gnomes, toute race connue pour leur minutie et leur application. Le dragon n’a aucun mal à s’emparer de ces êtres peu puissants. Il s’assure ensuite de leur fidélité en leur passant un bracelet qui les empêchent de s’éloigner de l’antre de leur maître.

 

Artisans d’exception :

Les dragons partagent presque tous un même penchant pour les joyaux et les armes magiques. Bien souvent, pour agrandir leur collection, ils engagent un groupe de nains qu’ils installent dans une salle de leur caverne. Ces forgerons de grand tallent peuvent ainsi fondre et tailler en permanence de nouveaux objets, en puisant dans les vastes réserves de métaux précieux et de pierreries du dragon.

 

Les gnomes sont des serviteurs d'exception pour les dragons.

 

Bouffons et troubadours :

Enfin, les dragons utilisent fréquemment des humains et des elfes pour leur distraction. Ils profitent de leurs dons pour la conversation, le chant, la danse ou encore les pitreries. Si ces humains sont en général des esclaves, les elfes conservent leur liberté : ils sont insensibles à la magie du dragon et celui-ci redoute trop leur peuple pour prendre le risque de maltraiter l’un d’entre eux.

 

La demoiselle du dragon :

L’entourage du dragon compte presque toujours une belle jeune fille, qu’il aura souvent capturée dans sont enfance et élevée lui-même pour en faire la demoiselle de son cœur. Bien entendu, aucun dragon ne pourra jamais se reproduire avec une humaine, mais ils ont souvent de tendres sentiments pour les jeunes filles de notre race. Le dragon aime entendre chanter sa compagne, ou partager avec elle de longues conversations. Lorsqu’elle vieillit, il la replace par une autre jeune fille et lui rend sa liberté ou la laisse finir ses jours à ses côtés si elle le souhaite.

 

Les dragons peuvent éprouver de tendres sentiments pour les jeunes humaines.



28/02/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres