L'Ecolière

L'Ecolière

Dragons & dinosaures

DRAGONS ET DINOSAURES, toujours un grand mystère

Hommes et dinosaures n'ont jamais coexisté et pourtant les légendes du monde entier font référence à des reptiles géants qui pourraient bien être inspirés des maîtres du Mésozoïque. En occident, on les appelle « dragon », mais quelle est l'origine de ces histoires qui se transmettent de génération en génération, en Europe, au Moyen-Orient, en Asie et en Afrique ?

 

Les dragons : souvenirs des dinosaures ? :

 Les légendes sur les dragons auraient-elles un lien avec les dinosaures ? Cette hypothèse a motivé toutes sortes de recherches visant à vérifier si les descriptions légendaires correspondaient ou non à une des espèces de dinosaures connues. Cela reste difficile à déterminer : il est rare que les descriptions soient précises, et les représentations graphiques diffèrent souvent les unes des autres. L'explication de cette croyance si enracinée et universelle fait donc l'objet de nombreuses critiques. Récemment, le professeur E. Jones, spécialiste des dragons, a souligné le fait que les monstres de l'histoire se comportent comme des oiseaux de proie, comme de grands félins ou encore comme des serpents. C'est tout ce tas des caractéristiques de ces animaux qui a donné naissance aux dragons. Cependant, cette théorie a été très critiquée et le doute persiste en ce qui concerne le rapport entre dragons et dinosaures.

 

Une vision sceptique :

Les scientifiques situent l'extinction des dinosaures il y a 65 millions d'années, à la fin du Mésozoïque, et l'apparition des premiers hominidés il y a 4.5 millions d'années… Une longue période s'est donc écoulée entre les deux événements ! Or, la survie d'une « mémoire des dinosaures » exprimée à travers des mythes et des légendes impliquerait qu'il y eut coexistence des deux espèces. On pourrait comparer la recherche de dinosaures dans les légendes de dragons au fait d'essayer de trouver de la faune ancienne, l'origine d'êtres fantastiques comme les furies, les sphinx ou les harpies, dont personne aujourd'hui ne doute de l'origine mythique. Chaque nouvel apport à cette théorie des dragons-dinosaures a été aisément renié.

 

Une vision fantastique :

L'extinction des dinosaures fut un cataclysme écologique d'une dimension inimaginable. Il est difficile de concevoir la disparition de tous les dinosaures à un moment donné, même si le processus a duré plusieurs millions d'années. La possibilité qu'un dinosaure ait pu survivre dans un coin du globe est toujours un sujet de spéculations et de romans. Mais en réalité, les dragons les plus populaires restent ceux des légendes fantastiques.

 

Cette représentation du combat entre St Georges et le dragon est assez singulière : ne trouvez-vous pas que ce dragon ressemble étrangement à un dinosaure ?

 

Les plus anciens dragons :

La mention la plus ancienne d'un « dragon » se trouve en Mésopotamie et remonte au Ve millénaire avant J.C. Sur des tablettes en argile, il est décrit comment le dieu assyrien Marduk vainquit le dragon Tiamat (sa propre mère) à l'aube des temps. On explique aussi de quelle façon Gilgamesh, le grand héros sumérien, combattit l'un de ces animaux : « un dragon qui avait construit son nid au pied d'un arbre. » Malheureusement, les descriptions sont sommaires et variées, si bien qu'il est difficile d'avoir une vision synthétique des dragons.

 

 

Ici, Tiamat est représentée comme un serpent gigantesque. (sceau babylonien)

 

Dragons en Asie :

Les dragons asiatiques sont un symbole de chance et de bonne fortune, de prospérité,  d’abondance, contrairement aux dragons occidentaux qui sont plutôt craints par la population. En Chine, on distingue neuf types de dragons, ils sont le symbole du pouvoir impérial et l’on dit que leur corps est composé de neuf créatures différentes : tête de chamois, yeux de démon, ventre d’huitre, oreilles de vache, bois de cerf, cou de serpent, griffes d’aigle, pattes de tigre et écailles de carpes. Là-bas aussi, la confusion entre réalité et fiction semble de mise.

 

Des « vrais » dragons :

Le seul reptile asiatique évoquant un dinosaure est le dragon de Komodo (Varanus komodensis), qui est véritablement un parent éloigné des rois du Mésozoïque. Cette espèce dont certains spécimens peuvent atteindre 3 m de long est aujourd’hui le saurien terrestre le plus grand de la planète ! Il ne vit que sur quatre îles indonésiennes : Komodo, Rintja, Padar et Flores, où il est en voie de disparition.

 

Dîtes bonjour à Monsieur le dragon de Komodo !

 

Et vous, qu'en pensez-vous ?



13/03/2011
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres