L'Ecolière

L'Ecolière

Dragons et magie

DRAGONS ET MAGIE, un don de la nature

Aux yeux des humains, les pouvoirs magiques des dragons constituent leur capacité la plus fascinante. Ils trouvent leur source dans l’étroite complicité de ces grands reptiles avec la nature, qui leur prête sa force démesurée.

 

Un don :

Les dragons sont sans doute les créatures les plus puissantes de notre monde, d’abord grâce à leur constitution physique impressionnante, mais aussi et surtout à leurs formidables pouvoirs magiques : qu’il s’agisse d’attraper l’ennemi, de se défendre, de protéger un territoire ou un trésor, les dragons peuvent faire appel à de redoutables enchantements que bien peu d’humains pourront surmonter. Leurs liens étroits avec les forces de la nature sont à l’origine de ces pouvoirs.

 

Un long apprentissage :

Si tous les dragons naissent avec un potentiel magique, la maîtrise de leurs donc n’est pas innée. Il suffit d’observer un jeune dragon lancer de petits sorts au hasard sans même s’en rendre compte pour s’en convaincre… C’est seulement au prix d’un long travail que le dragon devient un maître de magie. Il est initié à l’adolescence, lors de son arrivée à la cour du Père Dragon : on lui transmet alors les rituels magiques ancestraux. Après plusieurs années de formation et d’entrainement, il parvient enfin à maîtriser son art.

 

Il faut beaucoup d'entrainement avant que le jeune dragon arrive à maîtriser sa magie.

 

La force des éléments :

Ainsi, chaque dragon maîtrise tout particulièrement la magie de l’élément auquel il est lié : magie de la terre pour les dragons verts ou bruns, magie de l’eau pour les dragons aquatiques, magie de l’air pour les dragons de brume, mais aussi pour les dragons blancs et dorés, et magie du feu pour les terrifiants dragons rouges. Bien qu’on les considère souvent comme des créatures malfaisantes, les dragons ne sont pas familiers avec la magie noire. Seuls les dracoliches (voir article), monstrueux dragons revenus d’entre les morts, sont de grands maîtres en la matière.

 

Attaques magiques :

La magie des dragons est aussi bien offensive que défensive : au cours d’un combat, un dragon pourra déchaîner les éléments en furie contre son adversaire, générant tempêtes, ouragans, raz de marée ou mur de flammes, selon son élément de prédilection. Il pourra aussi s’entourer d’un champ protecteur qui repoussera les attaques.

 

Sorts de protection :

Mais l’usage de la magie ne se limite pas au combat : les dragons protègent généralement leur demeure par de nombreux charmes, qui la rendent quasi impossible à trouver et impénétrable pour ceux qui l’auraient  malgré tout dénichée. Le trésor des dragons est aussi protégé magiquement : soit par un sort qui empêche de s’en saisir, soit par de puissantes malédictions qui poursuivront pour toujours le voleur trop audacieux.

 

Cette grotte peut être protégée par un sort draconique... (Grotte de la Caune)

 

La source du feu draconique :

On pourrait penser que, si les dragons crachent du feu, c’est grâce à leurs pouvoirs magiques. Cependant, à la lumière des dernières connaissances en dragonologie, il semble qu’il n’en est rien. Leur capacité à produire du feu est purement physiologique : ils possèdent une poche de gaz située dans l’abdomen, à proximité de l’estomac, et des glandes dans les naseaux qui produisent une sécrétion hautement inflammable. Pour cracher un jet de flammes, le dragon envoie du gaz par ses naseaux, et celui-ci s’embrase au contact du produit de ses glandes ignifères. Nulle magie dans ce processus !

 

Le souffle du dragon est purement physiologique !



06/03/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres