L'Ecolière

L'Ecolière

Ferno, the fire dragon


Ferno, the fire dragon

Adam Blade

  

Introduction :

Aujourd'hui je vous présente un petit livre pour enfants : après le gros roman pour adultes, voici un petit récit de quelques pages (une centaine mais en caractères gros et avec quelques images...) qui attendrit quiconque y jette un oeil et réveille les rêves d'aventures des petits garçons et des petites filles.

Ferno, the fire dragon est le premier tome d'une série de six autres qui racontent la Beast Quest, la quête contre les bêtes, de Tom, un jeune orphelin recueilli par son oncle.

Je vous laisse en découvrir davantage...

  

Book review : 

Ferno, the fire dragon is the first novel of six other books written by Adam Blade. It tells us about Tom, a young orphan who has been adopted by his aunt and his uncle. He is charged by the King of Avantia, King Hugo, to control the beasts who protected Avantia before being bewitched by the sorcerer Malvel. To save them, he must unlock the necklace they hold. 

This little story is very well told : it's pleasant to read, words are simple, just enough to be easy and to keep suspense and feelings. 

The events are well organized, we can see a rhythm in the story which keeps us "awake" ! It reminds us about the first books we read when we were childs. That's why I enjoyed it : it doesn't own the difficulties and the problems which the authors confront.

I think that Ferno, the fire dragon is an excellent beggining to learn English. It's short, absorbing and clear. Enjoy !

  

Revue littéraire :

Ferno, the fire dragon est le premier roman de six autres livres écrits par Adam Blade. Ca parle de Tom, un jeune orphelin qui a été adopté par sa tante et son oncle. Il est chargé par le roi d'Avantia, le roi Hugo, de contrôler les bêtes qui protégeaient Avantia avant d'être ensorcelées par le sorcier Malvel. Pour les sauver, il doit déverrouiller le collier qu'elles portent. 

Cette petite histoire est très bien racontée : c'est agréable à lire, les mots sont simples, juste assez pour être faciles et pour garder le suspense et les sensations.

Les événements sont bien organisés, on peut voir un rythme dans l'histoire qui nous garde "éveillés" ! Ca nous rappelle les premiers livres que nous avons lus quand nous étions des enfants. C'est pourquoi je l'ai aimé : ça ne possède pas les difficultés et les problèmes que les auteurs confrontent. 

Je pense que Ferno, the fire dragon est un excellent début pour apprendre l'anglais. C'est court, captivant et clair. Bonne lecture !

   




22/03/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres