L'Ecolière

L'Ecolière

Jupiter

JUPITER, la planète géante

Jupiter est la plus grosse planète du système solaire, d'où son nom de Jupiter, maître des dieux dans la mythologie grecque. Son symbole astronomique est d'ailleurs la représentation des foudres du roi des dieux. Sous ses couleurs oranges chatoyantes, elle cache des ouragans, des tornades, des orages et les pires conditions météorologiques du système solaire. Cependant, notre vie dépend peut-être de cette planète où règne le chaos...

 

Fiche d'identité de Jupiter :

Nom : Jupiter

Classement (selon sa taille) : 1ère

Distance de la Terre : 650 millions de kilomètres

Infos intéressante : 1 millier de Terres peuvent tenir dans Jupiter. Elle est visible à l'œil nu. Un jour est égal à 9 heures et 55 minutes sur la planète. Elle représente 70% de la masse de toutes les planètes. Un homme pesant 60 kg sur la Terre en pèsera 180 sur Jupiter.

Premier peuple à l'avoir observée : les Romains (bien que Galilée soit le premier à avoir observé le système jupitérien).

Particularité et description : Enorme sphère de gaz, composée de 86% d'hydrogène et de 14% d'hélium, les deux gaz les plus légers qui soient. La planète abrite des nuages d’ammoniac et de souffre. C'est un climat hostile et dangereux. Son rayonnement électromagnétique est tellement intense qu'il est mortel pour l'homme. Son atmosphère est de l'hydrogène froid. Un œil rouge est situé sur sa surface.

 

 

 

Une balade en ballon :

Jupiter est une planète de gaz. Si un homme devait se poser sur sa surface, il n'aurait pas d'endroit solide pour y poser le pied. De plus, si quelqu'un allait sur Jupiter, il entamerait une interminable descente dans les nuages jusqu'à ce que la pression l'étouffe. Ce serait un véritable défit technologique d'y aller.

L'atmosphère de la planète est composée d'hydrogène. Le seul gaz qui puisse y flotter c'est l'hydrogène chaud. Si on évite les tempêtes et les coups de vent, un ballon d'hydrogène chaud pourrait voler au dessus de la surface.

 

Le plus grand mystère de la planète :

L'origine de Jupiter est son plus grand secret. Les scientifiques ne peuvent que fournir des théories. Une d'entre-elles suppose que Jupiter est une étoile avortée : elle a la même constitution que le soleil, mais n'est pas assez grosse pour créer une pression et une température suffisantes pour que la fusion nucléaire puisse être maintenue et serait donc restée une planète.

 

L'ange gardien de l'espace :

Jupiter est tellement grosse qu'elle attire les objets. Elle en avale certains, en recrache d'autres vers le Soleil ou d'autres recoins de l'univers. Attirant une majorité de météorites ou d'astéroïdes, elle créé un espace paisible pour les autres planètes. Sans elle, beaucoup plus de météorites s'écraseraient sur la surface des planètes et même sur la Terre. Si elle ne stoppait pas toutes les météorites, qui sait ce que serait advenu la Terre face à ces bombardements...

En juillet 1994, une comète a fondu sur Jupiter et sa force d'attraction a réussi à décomposer la comète avant que les morceaux ne viennent la percuter. Si une comète comme celle là étaient venue sur Terre, il se serait passé un peu la même chose que pour les dinosaures.

 

Le mystère de l'œil rouge :

En 1665, on fait la découverte de l'œil rouge de Jupiter. C'est une tempête qui se déchaîne depuis plus de 300 ans, un énorme groupe de nuages qui se déplacent. Les bords qui délimitent l'œil sont des vents rapides et violents 4 fois plus rapides que les vents terriens (650 km/heure) alors qu'au contraire, le centre est plus calme et chaud. C'est un anticyclone géant.

Mais il y a un problème : sur Terre, les ouragans se forment à partir d'eau et sur Jupiter, il n'y a pas d'eau. Alors comment se forment ces tempêtes ?

Une théorie dit qu'un volcan atmosphérique laisse s'échapper des vents de l'intérieur de la planète ce qui créé un tourbillon à l'origine de cet œil.

 

 

 

Planète rayée :

Vous avez certainement remarqué des rayures rouges ou oranges à la surface de Jupiter. Il s'agit de vents violents qui vont en avant ou arrière et qui se déplacent sans relâche parmi d'autres phénomènes atmosphèriques.

 

 

Mouvement de l’atmosphère de Jupiter (depuis une sonde Voyager).

 

Le système Jupitérien :

Jupiter possède au moins 60 lunes, formant un mini système planétaire. Ses quatre lunes les plus connues sont :

  • Io, dont la surface est recouverte de plus d'une centaine de volcans éteints ou en activité. Elle rejette du magma dans l'espace.

  • Ganymède, plus grande lune du système solaire, 5 fois plus grande que la notre.

  • Callisto, qui regroupe le plus grande nombre de cratères.

  • Europe, la reine glacée. Personne ne sait de quoi elle est faite exactement. Elle est lisse, vitreuse ou encore montagneuse.

 

 

Europe, la reine glacée :

Recouverte d'une croûte de 10 km de glace, Europe est un immense océan glacé. Mais sous cette épaisse couche de glace se trouve de l'eau. Et qui dit « eau » dit « vie ». Europe abrite peut-être une forme de vie quelconque.

Une seule solution : aller explorer. C'est ainsi que des chercheurs mettent au point un robbot, DephtX, spécialement conçu pour aller explorer les océans d'Europe et ramener des échantillons. Le plan est d'envoyer le robbot en 2016, il arrive en 2018, creuse un grand trou dans la glace et part explorer. En 2019, nous serons définitivement fixés sur la question de la vie sur Europe. Ce serait un énorme pas de géant pour la science.

 

 

 

Le gros champignon orange c'est le robbot DephtX. 

 

Le plus grand objet du système solaire :

Le grand phénomène de Jupiter est les radiations. Elle possède les radiations les plus puissantes (sauf pour celles du Soleil) du système solaire. La magnétosphère de Jupiter est le plus gros objet du système solaire. Ainsi, elle peut générer des courants à l'intérieur et à l'extérieur d'elle-même.

 

Aurores Jupitériennes :

Il y a des aurores sur Jupiter, 1000 fois plus fortes que sur la Terre et de 2000 km de large. Elles sont produites par des particules chargées qui s'échappent et s'écrasent sur la haute atmosphère en brillant.

 

Le rugissement de la bête :

Jupiter nous parle tout le temps. Elle émet des petits sifflements. On peut les percevoir quand on roule sur une autoroute déserte, la nuit, et qu'on allume la radio. Avez-vous déjà entendu votre radio siffler ? Eh bien ce sont les mouvements de la magnétosphère de Jupiter qui se produisent toutes les heures ou deux, pendant une durée de quelques secondes à quelques minutes.

 

Les anneaux secrets :

En 1979, on découvre que Jupiter possède des anneaux de poussière ou de matériaux de lunes. Les anneaux grandissent au fur et à mesure qu'ils absorbent des particules. 

 

 



01/09/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres