L'Ecolière

L'Ecolière

La nuit des temps

La nuit des temps

René Berjavel

 

 

L'histoire :

Profondément enfuie dans les glaces de l'Antarctique atteignant jusqu'à 1 000 mètres d'épaisseur et dont certaines couches profondes datent d'il y a 900 000 ans, une curieuse découverte est réalisée par les membres d'une mission des Epéditions Polaires Françaises : un signal provenant du sol gelé est enregistré par les appareils sondeurs. Les scientifiques arrivent à une seule et unique conclusion : il y a un émetteur sous la glace.

Des fouilles sont organisées. Les savants du monde entier accourent de partout pour participer.

Les recherchent aboutissent et les scientifiques découvrent un immense oeuf d'or. A l'intérieur se trouvent un homme et une femme en hibernation. 

Le corps de la femme étant en meilleur état, Simon et ses collègues décident de la ranimer en premier. 

L'expérience réussit et la jeune femme se réveille : elle s'appelle Eléa et Simon tombe éperdument amoureux d'elle. Mais elle ne parle pas notre langue et toute la nourriture qu'on lui propose ne convient pas à son organisme. Rapidement, elle s'affaiblit et tous les chercheurs présents se mettent hâtivement au travail pour arriver à déchiffrer ses paroles. Heureusement, les scientifiques réussissent. 

Eléa dit que pour la nourrir, elle a besoin d'un appareil spécial, une "mange-manchine", resté dans l'oeuf. En actionnant certains boutons de l'appareil, une petite graine de couleur sort d'un tiroir et c'est en l'avanlant que la jeune femme se nourrit.

A l'aide d'un appareil relié à la télévision, elle montre en image tous ses souvenirs de son monde perdu et son bien-aimé Païkan. 

C'est ainsi qu'elle raconte qu'elle vient d'une civilisation datant d'il y a 900 000 ans, bien plus avancée technologiquement que la nôtre, et détruite par une guerre nucléaire. 

Afin de préserver leur monde voué à la disparition, les humains de cette époque décident de concerver un homme, Coban, grand scientifique, choisi pour ses capacités intelectuelles, et une femme, Eléa, qui refuse de quitter Païkan, à qui elle est promise depuis l'enfance.

Leur amour indestructible survivra-t-il face à la séparation inévitable qui les attend ?

Les imprévus sont loin d'être terminés et Simon fera une découverte fondamentale au dernier moment qui scèlera à jamais le sort d'Eléa et de Païkan...

 

Mon avis :

La Nuit des Temps est un livre passionant qui nous entraîne dans un voyage à travers les âges, dans un monde oublié, détruit par la guerre mais où subsite et subsistera toujours l'amour passionné d'Eléa et de Païkan.

J'ai énormément aimé les passages où Elea nous fait découvrir son monde grâce au disque d'or posé sur sa tête qui permet de visualiser les souvenirs.

J'espère que le résumé énygmatique du livre vous a plu et laisse un grand voile sur la fin.

En fait, je dois avouer que moi-même je n'ai jamais lu la fin du livre : c'est Maman qui m'avait raconté l'histoire et la fin m'a tellement émue que je n'ai pas eu le courage de la lire. Ce voyage si beau et si magique est trop ensorcellant pour qu'il puisse déjà prendre fin.

Ceux qui connaissent le livre comprendront pourquoi...

Ce récit merveilleux et la poésie du style de Barjavel font que La Nuit des Temps reste un de mes livres préférés. 

   



22/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres