L'Ecolière

L'Ecolière

La Poule Noire

LA POULE NOIRE, la poule aux œufs d'or

Contrairement à sa cousine blanche qui constitue un excellent porte-bonheur, la poule noire est le plus souvent un symbole néfaste. Elle se reconnait par son pelage de nuit et les plumes de ses ailes et de sa queue sont sans barbe. Annonciatrices des pires événements, instruments du Diable et des sorciers à qui elles pondent œufs et pièces d'or, les poules noires ne sont pas les bienvenues dans les basses-cours...

 

Un objet de sorcellerie :

"Poule noire !" est une formule très connue pour invoquer le Diable. Il faudrait la déclamer trois fois pour qu'aussitôt le Malin apparaisse dans sa forme vaporeuse et terrifiante. C'est le cas des mauvaises sorcières qui utilisent fréquemment cette méthode pour appeler leur maître. Les devins lisent dans les entrailles des poules noires pour y déceler l'avenir. Il est dit qu'on peut se rendre invisible en parcourant les rues avec le cœur d'une poule noire sous le bras droit. Avec son sang, on peut aussi écrire un vœu sur une feuille et l'enterrer. 

D'un autre côté, certains onguents s'appliquent avec des plumes de poule noire. Ces dernières passent aussi pour soulager l'agonie. 

 

A minuit, sur un carrefour isolé :

Selon Collin de Plancy, l'une des manières les plus appropriées pour faire pacte avec le Diable serait de venir sur un carrefour (ni carrefour market ni carrefour contact...), à minuit. "Il faut prononcer une conjuration, ne point se retourner, faire un trou en terre, y répandre le sang de la poule et l'enterrer. Le même jour, et plus ordinairement neuf jours après, le diable vient et donne de l'argent ou bien il fait présent à celui qui a sacrifié d'une autre poule noire qui est une poule aux œufs d'or". (Dictionnaire Infernal

En Auvergne ou dans le Morvan, on dit que la poule noire apparaît d'elle même aux carrefours à minuit. Si on veut communier avec Satan, il est d'usage de la capturer, de lui lier les pattes et de la placer dans un cercle magique. Pour invoquer le Malin, il reste à crier aux quatre points cardinaux "qui veut acheter ma poule noire ?". Le Diable arrive alors et achète la poule mais prenez garde ! Les pièces qu'il vous donnera devront impérativement être jetées dans le cercle sinon, il s'agira de fausse monnaie ou de pièces périmées. 

En Touraine, il suffit de tirer trois coups de fusil sur une croix la veille de Noël et la poule aux œufs d'or apparaît. 

poule noire  S Gestin.jpgCopyright Sandrine Gestin

 

 

Une précieuse compagne :

Poule-Noire-copie-2.jpg

A celui qui est heureux de posséder une poule noire et qui désire conserver ses pouvoirs démoniaques, ce n'est pas le moment de faire n'importe quoi ! La plupart du temps, on installe pour elle une caisse dans l'âtre : le cendrier. Selon Monnier et Vingtrinier, elle doit être servie la première et régalée par les meilleures choses. Mieux elle est nourrie et plus les richesses qu'elle pondra seront grandes.

En Bretagne, on dit que la poule noire pond chaque matin des pièces, d'argent ou d'or. C'est bien sûr de là qu'est née l'expression "la poule aux œufs d'or". 

Samuel Bernard, un fameux banquier de la cours de France au XVIIIe siècle, est mort riche de plus de trente trois millions grâce à une poule noire.

Cependant, l'argent procuré par la poule ne peut servir qu'aux dépenses courants, non à acquérir du bien. 

 

Elle détecte les sorciers et confond les voleurs !

La poule noire a aussi d'autres pouvoirs étonnants. Si on porte à la messe de minuit un œuf pondu le jour du vendredi saint par une poule noire, on force les sorciers à tourner le dos à l'autel au moment de l'élévation. Tout ça à condition de n'en avoir parlé à personne (d'après Paul Sébillot, Croyances, mythes et légendes des pays de France).

Dans les Alpes, au XVIIIe siècle, une poule noire est sensée crier lorsqu'un voleur passe la main sur son dos.

 

Un triste présage :

Le pire des présages est d'entendre la poule qui chante le coq. Nombre de superstitions attestent du rôle fatidique de cet événement. Sinon, on dit, tour à tour selon les régions, que les oeufs de la poule noire font naître des serpents, qu'elle prédit la mort de son maître ou celle d'un membre de la maison, qu'il y a de la sorcellerie, de la discorde entre les époux ou que la femme désire être la maîtresse absolue. 

Pour éviter ces malheurs, on se hâte de l'égorger. A Marseille, cependant, on lui coupe plutôt la tête pour la clouer à la porte du poulailler. Dans le Loiret, on jette la poule par dessus la maison. En Corse, non seulement on tue la poule mais on la pèse ensuite.

A Marseille, lorsque l'on arrive pas à distinguer laquelle des poules chante le coq, on les vend toutes. En Gironde, on les vend et on utilise l'argent pour faire brûler des cierges.

 

Une déesse en colère :

Dans les légendes celtes gauloises, on raconte l'histoire de Céridwen, la déesse de la mort et de la fertilité.

Dans le pays de Galles, sous le règne du roi Arthur, elle donna naissance à trois enfants dont un, Morvran, était surnommé "le monstre noir" en raison de sa peau d'ébène et de ses traits disgracieux. Pour lui assurer une place dans le monde, Céridwen décida de lui préparer une potion de connaissance dont la garde était assurée par le nain Gwyon Bach. Celui-ci goûta accidentellement le breuvage et fut pourchassé par Céridwen. La déesse, après avoir revêtu diverses formes, se changea en poule noire et avala Gwyon Bach transformé en grain. De là naquit neuf mois plus tard le poète Taliesin.

NB : cliquez sur l'image pour agrandir.

ceridwen.jpg

 

Un sacrifice à la protectrice des enfants :

La poule noire peut aussi être un animal d'offrande. Elle était souvent sacrifiée aux esprits de la forêt.

Dans la religion Hindouiste, la déesse Parvati est honorée chaque année - et après une naissance - par une poule noire. En fait, la légende raconte qu'elle se serait rendue dans un village pour aider les enfants et les habitants lui auraient préparé un repas avec une poule noire. Ne pouvant pas manger de chaire, Parvati demanda cependant aux villageois de lui consacrer une poule noire tous les ans.

 

Une fable de La Fontaine :

la-poule-aux-oeufs-d-or.jpg

L'avarice perd tout en voulant tout gagner.

Je ne veux, pour le témoigner, 

Que celui dont la poule, à ce que dit la Fable,

Pondait tous les jours un oeuf d'or.

Il crut que dans son corps elle avait un trésor.

Il la tua, l'ouvrit, et la trouva semblable

A celles dont les oeufs ne lui rapportaient rien,

S'étant lui même ôté le plus beau de son bien.

Belle leçon pour les gens chiches :

Pendant ces derniers temps, combien en a-t-on vus

Qui du soir au matin sont pauvres devenus

Pour vouloir trop tôt être riches ?

 

Sources : La Petite Encyclopédie du Merveilleux d'Edouard Brasey - Wikipédia - www.france-pittoresque.com - zimzimcarillon.canalblog.com -  silicehort.skyroch.com - La Poule aux oeufs d'or - Fables de La Fontaine - Document lyclic - lyclic.fr

 

logo opération.png



22/12/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres