L'Ecolière

L'Ecolière

La Victoire de Samothrace

La Victoire de Samothrace

Une beauté de marbre

 

"Monsieur, nous avons trouvé une femme !" s'écrient les ouvriers de Charles Champoiseau. Ce diplomate passionné d'Histoire n'est pas archéologue, mais il veut s'attirer les faveurs de Napoléon III en lui rapportant quelques belles pièces pour embellir le Palais du Louvre. En effet, l'empereur est un grand collectionneur d'antiquités. Dès son premier voyage à Samothrace, une petite île de la mer Egée, Champoiseau écrit au Premier ministre "Nul doute que des fouilles sérieuses [feront] découvrir des objets rares et précieux". C'est ainsi que l'année suivante,  en 1863,  La Victoire  est mise au jour. Malheureusement, elle est presque en miettes ! De solides restaurations seront nécessaires pour la reconstituer et lui rendre son allure majestueuse. 

victoire de Samothrace.jpg

C'est une grande statue taillée dans le plus pur marbre blanc de Paros. Elle mesure  2,75 mètres de haut (avec les ailes). Aucune inscription et aucun témoignage ne permettent d'identifier son auteur. De nombreuses hypothèses ont été émises sans pour autant élucider le mystère. Elle est datée du IIe siècle avant J.C et représente la déesse de la victoire, Nikè, posant le pied sur la proue d'un navire. La tunique épouse son corps balayé par le vent et dévoile des courbes légères et sensuelles. Malgré les expéditions successives de Champoiseau à Samothrace, la tête et les bras de  La Victoire   n'ont jamais été retrouvés. Le socle en forme de bateau n'est découvert qu'en 1875, par des archéologues autrichiens sur l'île de Rhodes. Ils font immédiatement le rapprochement entre ces blocs et la représentation de la  Victoire , debout sur un navire, sur certaines pièces de monnaie.

La sculpture est exposée pour la première fois en 1866, au musée du Louvre.  Elle est évacuée en 1939 à cause de la Seconde Guerre Mondiale. Lorsqu'elle est de retour en 1945, les français l'acclament comme le symbole de la libération. 

Sa remise en place est considérée comme un événement national.

Franchement,  je ne suis pas une fan de sculpture, mais la  Victoire de Samothrace  est vraiment irrésistible ! Regardez comme elle est belle...

 

Sources : Wikipédia -  Histoire et Civilisation n°7 juin 2015



03/07/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres