L'Ecolière

L'Ecolière

Le dragon en musique

Le dragon

en  musique

 

Les légendes racontent que les dragons sont de grands amateurs de chansons. Les dragons d'eau, lorsqu'ils capturent une jeune fille, attendent de leur épouse qu'elle leur joue de la musique.  Mais il faut reconnaître que le chant du dragon est loin de ressembler au chant d'une hirondelle ! On l'imagine facilement rauque et violent, de quoi effrayer le plus téméraire des compositeurs ! Et pourtant...

  

   

Plus d'informations sur Lindsey  Stirling du côté de...

https://static.blog4ever.com/2010/05/411966/artimage_411966_3782746_201405250626519.png   

    

Dragon d'opérette :

Lorsqu'on dit "dragon" et "opéra", on pense tout de suite au célèbre Siegfried de Wagner !  D'après la légende, Siegfried aurait combattu Fafnir, un féroce dragon  caché dans la montagne et gardant un immense trésor. Alors que le montre agonise, il reprend forme humaine et raconte son histoire au public.

Il existe une autre œuvre  plus contemporaine, L'Opéra du dragon, écrite par Heiner Müller en 1968. Ayant vécu à Berlin Est pendant la République Démocratique Allemande (RDA), Müller fut soumis à la censure. Son Opéra, pouvant être joué chanté ou simplement parlé, raconte l'histoire d'un peuple débarrassé du choléra grâce aux pouvoirs d'un dragon. Celui-ci, en contrepartie, réclame aux habitants le sacrifice d'une jeune fille vierge tous les ans. De quoi émoustiller la sensibilité du régime !

 

Entre blues et Rock'n'roll :

Le Hard Rock et le Heavy Metal sont à coup sûr les genres les plus dragonesques qui soit ! Le Hard Rock, avec son alliage de blues et de sons agressifs, compte des groupes sensibles à l'image du dragon comme Power Dragon ou Manilla Road avec la chanson "Hour of the dragon".

Le Heavy Metal (ou simplement Metal) est un dérivé du Hard Rock sans pour autant être plus doux à l'oreille ! Certains spécialistes considèrent que la différence entre le Hard Rock et le Heavy Metal se trouve justement dans la perte du blues dans le Metal ! Les artistes représentatifs de ce genre de musique avaient pour tradition d'associer le dragon  au nom de leur groupe, écrit en lettres gothiques.

Je vous aurais bien mis des tubes de Power Dragon mais je n'y connais tellement rien que je vous laisse aller faire un tour ! (Pour "Hour of the dragon", je ne l'ai pas trouvée sur Deezer...)

 

Ci-contre : T-shirt du Hard Rock Café de Montréal.

T shirt du Hard Rock Café de Montreal.jpg

   

Tambours, pétards... et instrument à corde :

En Asie, lorsque le dragon est de sorti : c'est la fête ! Et qui dit fête dit musique bien sûr ! On pense tout de suite au nouvel an chinois, dont les processions sont ponctuées par les  tambours et les pétards mais le dragon peut être associé à une musique plus subtile. Par ailleurs, le  petit dragon Qiuniu est particulièrement  connu pour son goût de la musique.  Il orne parfois la surface de certains instruments. 

Le Koto, originaire de Chine, est un instrument à cordes instauré au Japon dès le VIIIe siècle. Il s'agit  d'un long corps de bois allongé mesurant 1,80 m et symbolisant un dragon tapis. Des chevalets triangulaires en ivoire tendent les cordes en fil de soie à la manière d'écailles caudales. Cette partie porte le nom de "dos du dragon".  Au Japon, les Kotos traditionnels ont treize cordes. Une légende raconte qu'en Chine, ils en comportaient le double. 

En vidéo : Tegoto, joué au Koto par Kaori Kimoto et composé par Michio Miyagi (1894-1956). Celui-ci est célèbre pour avoir inventé le Koto à dix-sept cordes. Son oeuvre la plus connue est  Haru no Umi (La Mer du Printemps).

 

La harpe du phénix :

Le Koto était souvent accompagné d'un autre engin : le Kugo, surnommé "le phénix". Cette harpe, taillée en une pièce dans le tronc d'un arbre, se tient debout alors que le Koto reste couché. 

Le Kugo et le Koto étaient deux  instruments très utilisés dans la musique de Cour. En effet, dragon et phénix représentaient à eux deux l'empereur et l'impératrice, bien que le dragon ait largement éclipsé l'oiseau de nos jours.

 

Ci-contre :  Fuyuhiko Sasaki jouant du kugo.

kugo par Fuyuhiko Sasaki.jpg

 

Et pour finir, une petite touche d'amitié.

Mesdames et Messieurs, voici l'incomparable Peter accompagné de son fidèle compagnon, le dragon Elliott !

   

 

logo opération.png



17/04/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres