L'Ecolière

L'Ecolière

Le dragon-fée

LE DRAGON-FEE, une miniature parmi les géants

Parmi tous les géants de la race draconnique existe un tout petit dragon, si petit qu’il tient dans la paume de la main : le dragon-fée.

 

Une race particulière :

Il existe de nombreuses espèces de dragons sur notre planète, mais aucun n’est aussi minuscule que celle du dragon-fée. Il ressemble à un petit lézard pourvu d’ailes membraneuses, comme celles des papillons ou des libellules et ne mesure que 15 cm du bout de la queue au sommet de la tête ! Très discret, il se cache dans des forêts reculées, loin du regard des hommes et de ses attaques.

 

Petit dragon d'une quinzaine de centimètres.

 

Une lignée à part :

Les dragons-fées ont beau avoir l’apparence d’un dragon en miniature, les dragonologues ne les considèrent pas tellement comme une race de dragon à part entière et appartiennent à un autre genre. Pourquoi ? Parce qu’il existe des insectes dans leurs ancêtres alors que les dragons descendent d’une lignée entièrement reptilienne. D’ailleurs, ces derniers ont un profond mépris à l’égard des dragons-fées qu’ils balayent d’un petit coup de queue lorsqu’ils en un. Outre leur taille, l’humeur joyeuse et simple des petits n’ont rien pour éveiller l’intérêt des grands.

 

 

Fées et dragons :

Les dragons-fées vivent souvent en compagnie des fées, ces belles dames majestueuses, avec qui ils partagent leur goût pour la nature, les jeux, les farces et les fêtes. Pendant le jour, certains servent même de monture aux plus petites d’entre-elles. Mais méfiez-vous : malgré cette gaieté, les dragons-fées et leurs compagnes aiment s’amuser à égarer les promeneurs… Et pendant la nuit, tout le monde danse sous les rayons de lune clairs que peu d’humain ont déjà réussi à contempler.

 

 

 

Une si belle amitié entre deux gardiens de la nature.

 

Au cœur de la nature :

Contrairement aux autres espèces de dragons, les dragons-fées n’ont que faire des conquêtes de trésors, des batailles et des aventures périlleuses. Entièrement végétariens, ils se contentent avec plaisir d’un brin d’eau fraiche, de racines et de fruits. Ils occupent leurs journées en folâtrant entre les feuilles, à plonger dans les trous d’eau, à voler entre les branches, se dorer au soleil… ou encore faire des blagues à leurs demoiselles avec leur nature enjouée.

 

Au fin fond de la nature !

 

Petit mais… puissant :

La taille de guêpe des dragons-fées n’atteint en rien leur puissance. Ce petit être est un habile magicien qui maîtrise à la perfection absolument toute la magie de la nature. Il est de nature pacifique et n’attaque pas son prochain, sauf si celui-ci se montre dangereux pour lui. Il se défendra avec vigueur. Il préfèrera utiliser des sorts qui neutralisent l’ennemi sans pour autant le tuer.

 

Au coin de l’œil :

Jamais vous ne pourrez voir un dragon-fée sans que celui-ci l’ait décidé : ces petits monstres sont d’habiles magiciens dans l’art de se rendre invisible. Cependant, en vous promenant entre les arbres lorsque le jour tombe, vous aurez peut-être la chance d’en apercevoir un en lisière de votre regard, le reflet lustré par ses ailes. Si ce reflet lumineux est accompagné par un petit rire au tintement de clochette, il n’y a plus aucun doute : un dragon-fée vous observe à la dérobée !



14/12/2010
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres