L'Ecolière

L'Ecolière

Le lindworm

LE LINDWORM, mi dragon mi serpent

Le lindworm ou lindorm est une créature récurrence des contes d'Europe centrale et de Suède. Coutumier des cimetières et des églises, il dévore cadavres et charognes et s'attaque au bétail. Nombre de témoins affirment l'avoir déjà vu et parmi eux, Marco Polo, en fait une description précise.

 

Un hybride de serpent et de dragon :

Le lindworm n'est pas tout à fait un serpent... mais ni tout à fait un dragon. Son corps recouvert d'écaille est celui d'un reptile, privé d'ailes et affublé de deux ou quatre pattes selon les pays. Sa morsure est réputée venimeuse. Si certains crachent du feu, d'autres ne l'utilisent jamais. Habitant les régions montagneuses la plupart du temps, on dit qu'il peut aussi vivre dans l'eau. Redouté pour les ravages qu'il inflige aux troupeaux, le lindworm n'est cependant pas connu pour attaquer les hommes auxquels il inspire plus du dégoût que de la crainte.

  

La légende du prince Lindworm :

C'est une des légendes les plus connues qui mettent en scène ce curieux reptile. 

Elle raconte l'histoire d'une reine qui n'arrivait pas à avoir d'enfants. Sur le conseil d'une veille femme, elle mangea deux oignons dont elle ne pela que le premier. Neuf mois plus tard, la reine mit au monde un prince magnifique et un lindworm (issu de l'oignon mal épluché).

Ayant grandi, le prince lindworm voulut se marier. Mais son physique de saurien répugnant dissuada toutes les jeunes filles d'accepter ses avances. Furieux, il les dévora toutes à l'exception d'une bergère qui, sur les conseils de la vieille femme, était venue le voir habillée de toutes ses robes. Le prince lui ordonna de les enlever ce qu'elle fit, à condition qu'il enlève une de ses peaux à chaque tissu ôté. Avant que la jeune fille n'ait fini de se déshabiller, le prince avait enlevé toutes ses mues et s'était révélé être un superbe jeune homme.

lindorm_woodcut.jpg

 Lindorm Dragon

   

Un symbole néfaste :

Les périodes d'apparition du lindworm sont fréquemment ponctuées de guerres et d'épidémies. Ce n'est pas étonnant venant d'un charognard creusant la terre pour se nourrir de cadavres. 

Marco Polo fait partie des nombreux témoins déclarant avoir vu un lindworm. Il pense avoir vu la créature dans les steppes d'Asie centrale. Mais sa description ressemble plutôt à celle d'un crocodile...

 

Un talisman magique :

Bien que le lindworm soit vu comme un monstre mangeur de bétails et transmetteur de maladies, il peut aussi être assimilé à un symbole très positif. La peau de lindworm a la réputation d'être la source de nombreuses vertus médicinales et synonyme de connaissance. La mue de serpent en général est un emblème de renaissance.

  

Cryptozoologie.jpg

Un animal de science :

La cryptozoologie est une science fondée au XXe siècle par Bernard Heveulmans (1916-2001) qui étudie les animaux légendaires et introuvables. 

En raison des nombreux témoignages reçus sur le lindworm, les spécialistes se mirent en tête d'en trouver un. Malgré les battues et les hautes primes destinées à ceux qui ramèneraient un spécimen "mort ou vif", jamais aucun résultat satisfaisant ne put être annoncé. 

 

Ci-contre : un manuel de cryptozoologie paru en 2009.

  

La renaissance du lindworm :

Le lindworm fascine depuis la nuit des temps. Jormungand et Nidhogg sont parfois désignés comme les premiers lindworms de la mythologie.

Le lindworm est aujourd'hui une créature très prisée des films d'animation ou des jeux de rôles et des jeux vidéos.

Bram Stoker, l'auteur du célèbre Dracula, a écrit un roman sur le thème du lindworm : Le Repère du ver blanc (Lair of the White Worm). L'oeuvre a d'ailleurs été adaptée au cinéma avec Hugh Grant dans le rôle principal !

 

Sources : Wikipédia - Dragons et bêtes fantastiques (collection Atlas)



17/04/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres