L'Ecolière

L'Ecolière

Le Sanctuaire Secret

Fablehaven

Le Sanctuaire secret

Brandon Mull

(tome 1)

 

L'histoire :

Kendra et Seth sont contraints d'aller passer quelques jours chez leurs grands-parents pendant que leurs parents sont en voyage. Mais à leur arrivée, seul Grand-Père les accueille, Grand-Mère étant en visite chez une parente sur le point de mourir. Des règles sont immédiatement établies dont celle de ne surtout pas aller dans la forêt de la propriété. De plus, Grand-Père remet à Kendra des clés et la met au défit de trouver les serrures qui leur correspondent dans la pièce où ils passent la nuit.

Seth ne tarde pas à enfreindre l'interdiction de Grand-Père : il parcourt les bois, découvre une vieille femme repoussante attachée à une souche, puis un étang au beau milieu duquel se trouve une petite île, cette fois accompagné de Kendra qui ne peut pas résister elle non plus à la curiosité. La conclusion est claire : des choses étranges se passent ici, même dans les jardins où le comportement des insectes et des oiseaux est plus qu'inhabituel. Malgré la punition de Grand-Père qui n'est pas dupe et qui sait que les enfants ont désobéi, le mystère de la propriété finit par s'éclaircir : Kendra est sur le point de résoudre l'énigme des clés...

 

Mon avis :

Dans l'ensemble, je suis très déçue. Les personnages ne sont pas attachants : Seth est juste un petit garçon espiègle, dont le courage est tourné sous forme de bêtises et frise la stupidité dans certains cas. J'ai l'impression qu'il risque sa vie juste pour éprouver de la peur, rien d'héroïque n'intervient dans son comportement. Quant à Kendra, j'ai du mal à la cerner : elle est curieuse et persévérante et pourtant elle m'apparaît comme celle qui reste en retrait, elle est dans l'ombre de la vivacité de son frère, elle prend peu d'initiatives, sauf pour les clés, du moins, je ne me souviens pas d'autres choses. Ces héros sont très ordinaires et je n'ai jamais pu me faire une idée, comme s'ils étaient inachevés. Ce sont des ombres de personnages ; ils ne me semblent pas vrais, tellement communs que ça en devient à peine croyable dans mon esprit. Ce sont des ébauches de personnages.

Cette platitude est constante dans tout le contexte : nous sommes à Fablehaven, une réserve d'animaux merveilleux, un peu de sensations ! Non, aucune variation d'intensité ne m'a effleurée ; c'était la même chose du début jusqu'à la fin, et pourtant il s'en passe des choses ! On a l'occasion de visiter une réserve des créatures les plus magiques que notre imagination (ou notre sens pointu de l'observation... !) a pu découvrir, c'est une occasion unique de nous montrer un autre visage de ces créatures, différente de celle que nous connaissons. J'aurais voulu qu'on me dise autre chose des fées, autre chose des trolls, autre chose des sorcières mais non, tout est si banal, tout a l'air déjà vu dans d'autres histoires. Fablehaven n'apporte absolument rien au Merveilleux tel que nous le connaissons, c'est un compilateur de toutes les créatures déjà vues, je n'ai ressenti aucun travail d'imagination pour cet aspect. Nous ne sommes pas juste dans un récit où le chevalier tombe amoureux d'une princesse et soudain elle est enlevée par un redoutable magicien. Le chevalier, sans peur et sans reproche, part la rejoindre, il affronte un terrifiant dragon et il la sauve. Le dragon, dans ce cas de figure, est occasionnel, il n'est pas au centre de l'histoire, contrairement à Fablehaven. Les animaux mythiques sont au coeur de l'intrigue, s'ils sont décrits comme tout le monde les a déjà décrits, il ne reste plus grand chose. Il n'y a pas de véritable découverte ; on se contente de montrer de vilains monstres, point.

De plus, je n'aime pas la manière dont c'est construit : l'un des principaux moteurs de l'action ce sont les bêtises de Seth. On pourrait trouver mieux. Et Maddox a assuré qu'attraper une fée était très difficile alors quand Seth a réussi, j'ai considéré ça comme le premier véritable exploit depuis le début. Mais non, ça se transforme en erreur et jamais l'accent n'est mis sur le caractère exceptionnel de cet entreprise.

Il manque du piquant à mon goût, une magie qui fasse vivre cet endroit extraordinaire. Les personnages ne sont pas vrais, le milieu s'avère quelconque et les actions ne sont pas dignes d'un très grand suspense mais l'idée est géniale. Je trouve dommage de ne pas en profiter pour nous offrir un véritable voyage par la magie du roman, parce qu'il manque ce que j'appelle le truc. Quelque chose qui rend l'histoire possible dans nos rêves les plus fous. Quelque chose qui confère un génie à l'oeuvre. Par exemple, Kaamelott d'Alexandre Astier,  tout le monde n'aime pas mais il y a malgré tout quelque chose, un truc, qui fait que Kaamelott n'est pas juste une série parmi tant d'autres, qu'Alexandre Astier est vraiment quelqu'un de doué. Ici, le truc, il n'est pas là, le récit ne vit pas.

Même si je suis cruellement déçue par cette lecture, je trouve quand même deux détails mignons : l'histoire des clés, j'ai trouvé ça d'un très bon goût, et la fin que j'ai trouvée adorable, le sourire y était et ça c'est un très beau charme.

 

Je rappelle que ce n'est que mon avis. Tous les reproches que j'ai faits ne sont pas forcément de l'opinion de chacun. Je ne remets pas en cause le talent de l'auteur, c'est juste ce que j'ai ressenti et pourquoi. Peut-être que vous ne réagirez pas de la même façon et que vous ne retrouverez absolument pas du tout ce que j'ai dit. A vous de voir !

 



08/07/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres