L'Ecolière

L'Ecolière

Les contes de crimes - Pierre Dubois

Les contes de crimes

Pierre Dubois

 

 

Quatrième de couverture :

Il était une fois, au temps où les princes n'épousaient plus les bergères mais se pacsaient aux bergers, des contes de fées noirs à souhait.

Cendrillon est victime des pulsions sexuelles d'un prince héritier, la Belle au bois dormant, l'otage pathétique d'un époux déséquilibré. Derrière Peter Pan se cache un dangereux innocent, derrière le Petit Chaperon rouge une machiavélique enfant. Pour résoudre une série de meurtre, Blanche-Neige fait appel à un détective spécialiste des nains de jardin...

Pierre Dubois se livre à une réécriture diabolique des contes ayant bercé notre enfance. Issus du mariage improbable de personnages de Grimm avec le roman policier, ces  Contes de crimes  font autant rire que frisonner...

 

 Mon avis :

Ce qui peut faire peur, avec Pierre Dubois, c'est son style. Il a le don d'utiliser les mots les plus improbables, les plus impensables, les plus insondables, les plus... bref, des mots qui ne datent pas d'hier. Et pour cause ! Monsieur Dubois, lorsqu'il n'a rien à lire, se repaît des pages du dictionnaire !! Honnêtement, j'adore ça. J'ai même noté les plus jolis mots pour pouvoir vous faire des articles dessus (catégorie Mot à mot). Mais ça n'en reste pas moins très particulier. Je ne suis pas sûre que tout le monde apprécie un style aussi élaboré. Si je ne m'étais pas concentrée à 100% dans ma lecture, c'était fini, il fallait reprendre depuis le début. Enfin bon, moi ça me plait ! :-)

L'ennui c'est que, à part un exercice de langue... je n'ai pas vraiment vu l'intérêt... Je ne pense pas que les  Contes de crimes   soient des réécritures. Les histoires de notre enfance ne sont qu'un prétexte pour écrire un truc bien sanglant et criminel... un  bon   truc bien sanglant... Mais, à part exciter mon côté sadique (vaste comme chacun sait...), ça ne va pas bien loin. 

Néanmoins, aucun crime ne se ressemble ! Pierre Dubois a imaginé des récits qui valent vraiment le détour. C'est même tellement inimaginable parfois que ça fait sourire. En plus, c'est quelqu'un d'extrêmement cultivé, les références poussent comme des champignons !

La nouvelle qui m'a le plus époustouflée côté suspense, c'est  Riquet à la houppe. J'imaginais le pire à chaque page, des tonnes de scénari plus affreux les uns que les autres se mettaient en place dans ma tête... jusqu'à la révélation finale. Pour faire court, c'est l'histoire de Riquet qui est vraiment très laid et fou amoureux de la femme de son meilleur ami. Celui-ci est chirurgien esthétique et il trompe la jolie Noémia à chaque coin de rue. N'y tenant plus, Riquet décide de se faire faire un nouveau visage et c'est son ami qui tient le bistouri...  La Belle au bois dormant  aussi est pas mal à ce niveau. Un mari décide de se débarrasser de sa femme en la plongeant dans  un profond sommeil dû à l'hypnose... Puis, il part en voyage. La trouvera-t-il morte ? vivante ? pas du tout ? Mystère !  Cendrillon  m'a laissée de marbre.  Le conte de l'amandier   m'a totalement déçue.  Rapunzel  m'a donné l'occasion de faire connaissance avec le détective des fées, C. Marmaduke Perthwee.  Un drôle de bonhomme celui-là, à la hauteur des Hercule Poirot et des Sherlock Holms... mais dans un autre domaine ! Son assistant ? Roger Ackroyd !  

crimes.jpg

Barbe de grive  m'a amusée pour la manière dont le meurtrier fait disparaître le corps : en le transformant en abat-jour ! Le charme de  Petite table couvre-toi    se trouve dans la chute, qui fait sourire mine de rien.  Le Petit Chaperon rouge   est d'une cruauté sans limite. Quant à  Blanche-Neige, je reste sur ma faim. Je termine par mon conte préféré :  Peter Pan.  Je n'ai qu'un mot pour celui-là : magnifique ! C'est la résolution de l'énigme de Jack l'Eventreur par l'illustre Perthwee.  C'est vraiment bien vu et simplement magique. J'étais totalement fascinée.

Il semblerait que ce soit un tome 1 et qu'un second volume existe. Je ne sais pas si j'aurais l'occasion de le lire bientôt, mais je pense que si je tombe dessus, je serai curieuse de lire ce qu'il contient !

 

D'autres avis :

 Ils vécurent malheureux et eurent beaucoup d'ennuis < Book Addict - 19 avril 2010 | Blog Beauté Addict  : Lilybee a trouvé le style de Pierre Dubois vraiment trop pompeux et lourd. Même si la créativité marque un point, la plupart des mots restent très peu accessibles et certains contes (du genre de Peter Pan... sniff...) deviennent carrément du chinois !

Les Lectures du Vampire Aigri: Les Contes de Crimes, de Pierre Dubois,  : Dylan n'est pas un fan de contes de fées mais le recueil de Pierre Dubois a su l'emporter sur ses hésitations ! Tout l'intérêt repose sur le style lyrique de l'auteur ! Dubois mêle l'effroi et l'humour avec génie...

Les contes de crimes de Pierre Dubois | Les Découvertes de Dawn  : Dawn  aussi a grandement apprécié la plume de Pierre Dubois, quitte à faire des recherches sur certaines références !  Lui aussi trouve que  Les contes de crimes  prennent les contes de fées comme base, sans pour autant les réécrire. Vous trouverez dans son article un résumé de chaque nouvelle.



03/08/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres