L'Ecolière

L'Ecolière

Les dragons maléfiques

LES DRAGONS MALEFIQUES, une sombre puissance

Bien que l’on ait tendance à se méfier de tous les dragons, tous ne sont pas dangereux. Seule une minorité d’entre eux sont vraiment voués au mal. Il convient d’apprendre à les repérer pour éviter toute erreur d’interprétation.

 

La voie du Mal :

Si tous les dragons sont des créatures infiniment redoutables en raison de leur puissance physique et de leurs pouvoirs magiques, ils ne sont pas nécessairement agressifs ou malveillants. Chaque dragon peut choisir, dans sa jeunesse, la voie du Bien ou celle du Mal. Cette dernière est irrévocable : on a parfois vu de bons dragons se tourner vers le vice, mais jamais aucun dragon maléfique n’est revenu sur le chemin de la vertu.

 

Association de malfaiteurs :

Les dragons maléfiques trouvent parfois de redoutables alliés parmi d’autres représentants des forces du Mal. A plusieurs reprises on a vu un dragon noir et un mage noir agir ensemble : bien que solitaire de nature, ils peuvent s’entendre pour utiliser la terrible puissance de leurs magies conjuguées. Leurs attaques communes sont ainsi presque imparables. Cependant, de telles alliances ne durent jamais très longtemps : la nature déloyale du dragon reprend vite le dessus et il ne peut s’empêcher durablement de piéger son adversaire.

 

La magie des dragons maléfiques et celle des mages noirs conjuguées sont très puissantes.

 

Un caractère excessif :

Certains traits de caractère partagés par presque tous les dragons prennent des proportions extrêmes chez ceux qui sont voués au Mal. Ainsi, les dragons maléfiques sont généralement rongés par une cupidité dévorante. Ils ont une très haute idée d’eux-mêmes et leur intelligence trouve ses limites dans leur immense arrogance. Leur esprit est toutefois très rapide et se sont des experts en manipulation. Enfin, ils sont d’une grande impulsivité et la moindre provocation suffit à les faire attaquer, fous de rage.

 

La moidre provocation les met hors d'eux.

 

Le Mal dans le sang :

Bien que tous les dragons possèdent leur libre arbitre dans le choix entre le Bien ou le Mal, les races de dragons disposent en réalité leurs membres à adopter certains types de comportement. Ainsi, on ne verra jamais un dragon de métal (voir article) malfaisant. A l’inverse, les dragons verts (voir article), les dragons noirs (voir article) et surtout les dragons rouges (voir article) sont toujours maléfiques. Il conviendra donc d’adopter une extrême prudence si l’on croise l’un d’entre eux.

 

Le choix de l’ombre :

Cependant, plus redoutables encore sont les dragons maléfiques appartement à une race neutre, eh oui : leur apparence ne permet pas de déterminer leurs penchants et l’on peut facilement se laisser piéger. Par exemple, chez les dragons aquatiques, on compte presque autant de bons dragons (comme les dragons asiatiques) que de mauvais (comme le monstre du Loch Ness). Cette ambivalence leur permet de piéger bien des voyageurs trop crédules, qui accorderont facilement leur confiance à un dragon apparemment bienveillant.

 

Plutôt maléfique, non ?

 

Par-delà la mort :

Les dégâts causés par les dragons maléfiques ne cessent pas toujours à leur mort : bien souvent, s’ils sont assez puissants pour cela, ils tentent de se transformer en Dracoliche (voir article) quand ils sentent leur fin approcher. S’ils réussissent leur métamorphose, ils hanteront la Terre sous la forme terrifiante d’un dragon non-mort jusqu’à ce qu’un héros parvienne à les vaincre.

 

Après sa transfomation, le Dracoliche est redoutable...



22/02/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres