L'Ecolière

L'Ecolière

Les dragons verts

LES DRAGONS VERTS, la ruse plutôt que la force

Malveillant et déloyal, mais très astucieux, son peu de goût pour le combat l'amène à déployer des trésors d'ingéniosité pour piéger ses adversaires par la ruse. Le dragon vert reste le plus manipulateur de tous ceux de sa race.

 

Portrait robot :

Les dragons verts sont de taille moyenne (de 5 à 10 mètres de la tête au bout de la queue), une crête qui court le long de leur échine, leur tête est dépourvue de cornes mais trône sur un long cou souple et relativement fin. Tout leur corps nerveux et musclé est recouvert d'un vert variable selon la couleur de la lumière (entre olive et émeraude), à l'exception de leurs ailes membraneuses d'un vert sapin. Enfin, une odeur douceâtre de terre mouillée et de moisissures règne autour d'eux.

 

 

Une voix de miel :

Grand magicien, le dragon vert possède une talent tout à fait particulier pour envoûter ceux qui se risquent à converser avec lui. Sa voix mélodieuse et sophistiquée se révèle être un piège mortel : à travers de ces paroles douces et caressantes, il exerce une puissante fascination sur celui qui l'écoute trop longtemps et sa victime se retrouve hypnotisée. Alors, l'imprudent sera à la merci du monstre qui peut lui voler tous ses biens, le réduire en esclavage – à son service – ou encore le tuer.

 

Dragon sournois :

Le dragon vert est le plus perfide de tous les dragons. Bien que sa puissance physique et ses grands pouvoirs magiques soient impressionnants, il préfère la ruse et la manipulation à la force. Une seule exception : si un intrus ose s'aventurer dans ses terres, il l'attaquera sans sommation. Mais dans tous les autres cas, l'intrigue et la dissimulation sont ses armes de prédilection : par exemple, s'il rencontre un autre dragon qui le provoque, il se soumettra et se montrera même obséquieux et servile avec son adversaire… pour mieux concocter un plan diabolique pour le piéger. Aussi amical que puisse paraître un dragon vert, ne lui faites jamais confiance.

 

Un œil partout :

Les dragons verts ont une horrible obsession de pouvoir tout contrôler. Il passe ainsi une grande partie de son temps à sillonner les différents recoins de son territoire, à pied ou en volant, pour surveiller tout ce qui peut se passer en dessous et au dessus des feuillages des arbres. Ces tours de garde, parfois obsessionnel chez certains, leur permettent aussi de repérer leurs proies favorites : de jolies fées bien tendres et des lutins de forêts dodus, dont il se nourrit avec délectation.

 

Rien n'échappe à l'oeil du dragon...

 

Dragon des forêts :

Etroitement liés à la terre et à la nature, les dragons verts vivent en général dans des grandes forêts, aussi anciennes que possible et de préférence à flanc de montagne. Ils adorent habiter dans une caverne cachée par une chute d'eau ou par une abondante végétation. Cet environnement est aussi très utile pour passer inaperçu : leurs écailles d'un vert changeant se fondent très facilement dans le paysage feuillu. S'ils sont contraints de vivre dans un cadre différent, ils s'efforceront de mettre des plantes près d'eux, dans leur nouveau logis.

 

Ne font qu'un avec la nature.



07/01/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres