L'Ecolière

L'Ecolière

Les Trois Crimes de Noël

Les enquêtes de l'inspecteur Higgins

Les Trois Crimes de Noël

Christian Jacq

(tome 3)

 

L'histoire :

Le superintendant de Scotland Yard Scott Marlow est ravi de venir passer Noël chez son ami l'ex inspecteur chef Higgins. En effet, celui-ci coule des jours paisibles dans sa ravissante demeure de The Slaughterers où il cultive son jardin et où il voit naître les plus belles des roses. Le superintendant vient à peine d'arriver que Higgins se précipite déjà dans sa voiture et lui ordonne de les conduire à Lost Manor pour affaire criminelle. Higgins a reçu un fragment du journal intime du propriétaire des lieux, Lord Rupert, où ce dernier affirme que quelqu'un va tenter de l'assassiner.

 

Mon avis :

Dès le début de l'histoire le suspens est à son comble. Je ne vous raconte pas comment Christian Jacq s'y prend pour dire qu'il y a eu meurtre parce sinon je gâcherai tout ! Mais en tout cas, ça a de quoi être original, je ne m'y attendais pas du tout !

Les personnages arrivent tout de suite. J'ai eu à peine le temps d'en découvrir un et de faire mon regard suspicieux qu'un autre encore plus étonnant fait son entrée dans l'histoire. Mais je ne me suis pas perdue du tout. Chacun est très reconnaissable et c'est vraiment très agréable ! Chaque nouveau personnage est si bien décrit que j'ai tout de suite vu de quel "genre" il s'agissait. 

crimes noel.jpg

Vers le milieu de l'histoire, j'ai commencé à trouver le temps long. Les protagonistes sont tellement désagréables qu'à peu près tous auraient pu être le coupable, je ne savais plus qui soupçonner et les interrogatoires à répétition commençaient à m'ennuyer. Et là, rien ne va plus ! Ni pour moi ni pour Higgins, qui, le pauvre, a été soumis à rude épreuve dans cette affaire. Au début c'était calme : deux meurtres commis et un assassin dans l'ombre. Et puis tout s'accélère : les personnages vont et viennent, des tas d'hypothèses farfelues voient le jour, des disparitions, des mensonges, des agressions, des passages secrets effrayants et même des poupées vaudou ! Je n'y comprenais plus rien et j'avais vraiment hâte de lire la fin, une fin qui, sincèrement, est à la hauteur cet énorme "bordel" !

J'aime aussi beaucoup le rôle de Higgins (et de Scott Marlow bien sûr !) dans ces enquêtes. En fait, les tomes de la série sont l'occasion de découvrir les êtres de la pire espèce. Je n'ai pas encore lu de Higgins où l'assassin a commis un crime passionnel. Pour le moment, tous n'agissent que par cupidité et ils n'hésitent pas à utiliser les moyens les plus bas et cruels pour arriver à leurs fins. Malgré tout, je ne me lasse pas de ce genre de série parce que Higgins joue le rôle de celui qui rétablit l'ordre et fait triompher la vérité. Je ne peux pas m'empêcher de penser à une nouvelle de Christian Jacq, Le Bonheur du juste, où le héro est victime d'une injustice et où il n'hésite pas à mettre en danger sa vie et son travail pour faire payer le coupable, par respect pour la loi de Maat, la déesse égyptienne de l'ordre et de l'équilibre du monde.

 

Je tiens à remercier tout particulièrement J-éditions pour m'avoir envoyé cet ouvrage qui m'a beaucoup plu et que je recommanderai à tous les passionnés de Christian Jacq que je rencontrerai !

Voici le site internet : 

http://www.j-edition.com

 

j-editions.gif



18/12/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres