L'Ecolière

L'Ecolière

Nermia et la bague magique

Les blogs en version gratuite ne peuvent pas bénéficier d'un système d'anticopie sur Blog4ever. C'est le cas de mon amie Nermia, la rêveuse des mille et une nuits, qui m'a demandé d'héberger son texte chez moi pour que tout le monde puisse le lire... sans le copier ! C'est avec un très grand plaisir que je vous propose de découvrir le récit des aventures de Nermia avec la bague magique :

 

Ce matin en me réveillant, je ne me doutais pas de ce qui allait se passer. Pour moi, c'était une journée comme les autres, mais non, j'allais découvrir quelque chose d'incroyable : tout a commencé lorsque je me suis réveillée, vous savez, ce moment où on ne pense à rien, où on est réveillé mais on persiste, on veut se rendormir. Enfin, ce n'est peut-être pas comme ça pour tout le monde, mais moi, c'est comme ça ! Finalement, ne sachant plus me rendormir, j'ai enfin décidé de me lever. Je me suis assise dans mon lit et j'ai pensé à la journée qui m'attendait : j'allais descendre, rejoindre mes parents qui avaient sûrement déjà commencé à prendre le petit déjeuner, me convier à eux et parler avec ma mère de ce que nous allions faire de notre journée. Mais en sortant de mon lit, j'ai remarqué quelque chose d'étrange sur ma table de nuit : une bague. Elle était magnifique, c'était un anneau d'or sur lequel il y avait 3 diamants : un de couleur bleu, un autre vert et le dernier rose. Je n'avais jamais vu cette bague ! Mais comment était-elle arrivée ici ? D'où venait-elle ? Qui l'avait mise là ? Inconsciemment, je l'ai mise à mon doigt. Je l'ai admirée. Tout d'un coup, ma chambre s'est mise à trembler, j'ai entendu des craquements au niveau du parquet, de plus en plus forts. Mes murs se sont mis à se fissurer, soudainement ils se sont effondrés ! J'ai fermé les yeux et je me suis recroquevillée sur moi-même pour ne pas être blessée. Quelques instants après, le silence. C'est alors que j'ai senti sous mes pieds nus de l'herbe fraîche, légèrement humide. J'ai décidé de me relever et d'ouvrir les yeux. Je n'arrivais pas à croire ce que je voyais : j'étais entourée par un champ de fleurs qui s'étendait à l'infini, chacune d'entre elles avait une teinte de rose différente. 

bu9k9duz.gif Juste à ma droite se trouvait un arbre majestueux, gigantesque. Je l'ai reconnu : c'était un saule pleureur. J'aimais particulièrement cet arbre car j'en avais étant petite dans mon jardin. Ce que j'aimais le plus chez lui, c'étaient ses branches qui retombaient au niveau du sol, et lorsqu'on allait s'asseoir au niveau du tronc, cela faisait comme des rideaux qui dansaient avec le vent. C'est alors que j'ai remarqué cette brise légère d'été qui me caressait et une agréable chaleur qui m'entourait. J'ai repris mes esprits. Mais comment étais-je arrivée ici ? Sans faire attention, je m'étais mise à jouer avec la bague. Tout d'un coup, tout était clair. C'était elle qui m'avait amenée ici ! Prise par une colère, je l'ai retirée de mon doigt et je l'ai lancée le plus loin possible. 

Subitement, la brise légère s'est transformée en un vent violent ! Toutes les fleurs se sont arrachées du sol, il fallut peu de temps avant que le saule pleureur ne cède. Le vent m'a emportée, et en une fraction de seconde, il m'a expulsée sur mon lit. J'étais de retour dans ma chambre. Elle était intacte, il n'y avait aucune fissure au niveau des murs et du sol. Je me suis assise correctement sur mon lit pour me calmer. J'ai fermé les yeux et j'ai respiré profondément. Mais lorsque j'ai ré-ouvert les yeux, ma respiration s'est bloquée. Cette bague était de nouveau à la même place, sur ma table de nuit. Je l'ai prise avec précipitation et je l'ai enfermée dans le tiroir de ma table de nuit. Je me suis habillée à toute vitesse et je suis descendue rejoindre mes parents comme si rien ne s'était passé. Je ne suis pas retournée dans ma chambre de toute ma journée, mais le soir, après m'être mise en pyjama, je me suis assise dans mon lit nerveusement, j'ai ouvert mon tiroir, et je ne sais où j'ai trouvé la force ou l'envie, mais j'ai remis la bague. Tout s'est répété, ma chambre a tremblé, les murs se sont fissurés, le parquet a craqué et je me suis de nouveau retrouvée dans ce lieu magnifique. C'est alors que j'ai compris que cette bague avait le pouvoir de me transporter dans ce splendide endroit, dans un autre monde rien qu'à moi. Voici comment tout a commencé !

     

bannière lisa.JPG
(cliquez sur la bannière pour découvrir son blog !)



28/08/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres