L'Ecolière

L'Ecolière

P comme protéiforme (adjectif)

P comme

protéiforme

 

Définition : se dit de quelqu'un susceptible de prendre les formes les plus différentes.

 

Origine : la légende de Protée

La naissance de Protée est incertaine. Certains affirment que c'est Poséidon et Téthys qui lui donnèrent le jour. Protée est une divinité marine chargée de protéger les phoques du dieu des océans. Homère le désigne par le "vieillard de la mer". Selon la légende, Protée est capable de changer de forme à volonté mais c'est aussi un dieu doué de prophéties. Ainsi, Ménélas captura Protée alors que ce dernier venait dormir auprès de ses phoques. Malgré toutes les tentatives du dieu par la métamorphose, Ménélas tint bon et Protée fut obligé de répondre aux questions du roi.

 

En alchimie : Cette capacité de transformation a été reprise par les alchimistes pour désigner le mercure. Dans ses Commentaires sur l'Odyssée, Eustathe raconte que "[...] Protée est la matière primordiale, le réceptacle des formes. Il n'est aucune des formes en acte, mais toutes en puissance".

 

Fausse manœuvre à Troie : Selon Philostrathe, Protée était en fait un roi égyptien qui aurait donné asile à Hélène et Paris. Le fantôme d'Achille aurait déclaré que les grecs, une fois avertis, auraient continué à faire la guerre à Troie pour ne pas repartir déshonorés. 

 

Proteus-Alciato.gifGravure sur bois de 1531.

 

Sources : Wikipédia - Wikitionnaire



24/12/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres