L'Ecolière

L'Ecolière

Ramsès

Ramsès

Christian Jacq

(5 tomes)

 

L'histoire :

 

Le Fils de la Lumière : c'est sous le glorieux règne de son père Séthi que vit Ramsès, un jeune adolescent de quatorze ans, fougeux et passionné. Mais il n'est que le fils cadet et c'est son frère Chénar, un être rusé et calculateur, qui semble destiné à règner. 

Cependant, Séthi décide de lui faire passer l'épreuve du taureau sauvage, afin de tester sa bravoure et son courage. Une joie immense enflamme le coeur de Ramsès : son père l'aurait-il choisi pour en faire son successeur ? 

Le doute est aussi semé dans l'esprit redoutable de Chénar qui refuse de voir son trône lui échapper.

Sur le chemin parsemé d'embuches de Ramsès, il fait la connaissance de la pétillante Iset la Belle qu'il rejoint tous les soirs dans la cabanne de roseaux qui abrite leurs amours cachés. Mais quelques temps plus tard, il rencontre une autre jeune femme, la sublime Néfertari, dont le rêve est de rester au temple et de jouer de la musique pour les divinités. Le coeur de Ramsès se trouve confronté à un choix difficile.

Mais ses fidèles amis seront toujours là pour l'épauler : Sétaou le charmeur de serpent, Améni le scribe infatiguable, Moïse son camarade hébreux...

 

Le temple des millions d'années : pour Ramsès, un long règne tumultueux vient de commencer. Mais les complots s'accumulent dans l'ombre. Chénar ne reculera devant rien pour reconquérir le pouvoir.

Ramsès doit combattre sur un terrain qu'il ne connaît pas : le monde de la ruse et des sournoiseries.

Sétaou a décidé de vivre reclus dans le désert avec sa femme, Lotus, une ravissante nubienne aux talents incontestables pour la capture des serpents.

Améni est devenu le secrétaire particulier et le porte sandales du roi. Sa persévérance et sa fidélité sans faille seront d'une aide précieuse pour le jeune monarque.

Mais malgré les pièges qui s'accumulent sur sa route, Ramsès a un grand rêve, un projet tellement immense qu'un signe des dieux est nécessaire pour le réaliser. Moïse, devenu architecte, lui sera indispensable.

Iset la Belle, l'épouse secondaire de Pharaon, lui a donné un fils, Khâ, un jeune enfant d'une maturité exceptionnelle et passioné par les grands textes et l'écriture des hiéroglyphes.

Quant à Néfertari, la grande épouse royale, elle est enceinte, mais les méléfices d'un terrible mage noir opérant dans l'ombre, Ofir, perturbent l'accouchement. Les médecins sont sans appel, la mère et l'enfant sont en danger.

 

La bataille de Kadesh : la pérennité de l'Egypte est en péril, la redoutable armée Hittite commandée par l'empereur Mouwatalli semble décidée à s'emparer du pays. C'est à Kadesh, la puissante forteresse imprenable, qu'aura lieu l'ultime combat. 

L'armement hittite est supérieur à celui de Ramsès et un réseau d'espionnage ennemi sévit sur le sol même d'Egypte. 

De plus, les sortilèges du mage noir sévissent toujours sur Néfertari qui a survécu comme par miracle à son accouchement. Sa santé décline rapidement et les meilleurs spécialistes n'y peuvent rien.

Le jeune monarque pourra-t-il combattre sans la magie protectrice de la reine d'Egypte ? Ramsès part vers le Sud afin de découvrir la pierre magique de la déesse Hathor qui seule pourra sauver la grande épouse royale.

Accompagné de Sétaou et de Lotus, dont la connaissance des remèdes à base de venin semble indispensable quant à la survie des blessés, Ramsès part vers le Nord et s'engage dans un combat dont l'issue est incertaine...

 

La dame d'Abou Simbel : les hittites (ancêtres des Turques) sont toujours bel et bien décidés à s'emparer des richesses du Delta. Cependant, la situation politique dans l'empire du Hatti est chancelante et les derniers évênements peuvent être d'une importante capitale pour la guerre. 

Mais les ennuis ne s'arrêtent pas là : Moïse, l'ami d'enfance de Pharaon disparu dans le désert depuis plusieurs années, réapparaît à la cour et réclame l'exode du peuple hébreux. 

L'amour de la grande épouse royale est indispensable à pharaon pour pouvoir lutter contre les épreuves. Mais sa magie sera-t-elle éternelle ? Aussi, Ramsès décide de rendre hommage à Néfertari en lui offrant le plus extraordinaire des cadeaux : le symbole de leur amour gravé à jamais dans la pierre des collines d'Abou Simbel...

 

Sous l'acacia d'Occident : après quarante ans d'un règne prospère et merveilleux, Ramsès affronte la plus terrible des épreuves, celle de voir ses amis de toujours s'éteindrent un à un devant ses yeux. La blessure est profonde dans le coeur du souverin, mais son devoir l'empêche de laisser ses sentiments prendre le dessus sur sa fonction : l'Egypte a encore besoin de lui.

Prenant son courage à deux mains, Pharaon continue de faire face aux obstacles : l'empereur Hittite qui le somme d'épouser sa fille sous peine de redéclencher une nouvelle guerre, les lybiens pressés de prendre leur revanche et de créer une nouvelle révolte ainsi que d'autres utlimes complots qui s'accumulents dans l'ombre de l'ambition. 

Alors que la destinée de Ramsès touche à sa fin, le Fils de la Lumière parviendra-t-il à déjouer les tours sordides de ses adversaires avant de rejoindre l'autre monde, abrité par la douce fraicheur de l'acacia d'Occident ?

 

Mon avis : 

Christian Jacq a réussi à faire revivre le plus célèbre des pharaons de l'Egypte ancienne : Ramsès. Au travers des épreuves et des souffrances, il illustre à la perfection le courage et la justesse d'un homme dévoué corps et âme à son pays, sacrifiant sa vie pour la pérennité de son peuple. 

C'est toute une vie et tout un combat qui reprennent vie sous la plume de Christian Jacq qui possède lui aussi sa propre magie : celle de ranimer grâce à la fiction la plus formidable des aventures.

Quand j'ai commencé Le Fils de la Lumière, je n'ai pas pu me détacher de l'histoire. Malgré la lourdeur de mes journées et la quantité de mes devoirs, la fatigue du soir n'a jamais réussi à m'empêcher de lire au moins un chapitre de cette formidable histoire. Et puis, comme La Pierre de Lumière avant lui, le livre m'a suivit partout, dès que j'avais une heure de libre au lycée c'était pour reprendre ma lecture cachée dans l'ombre d'un escalier ou d'un couloir. Les autres tomes ont suivi et j'ai consacré mes quinze jours de vacances à lire les deux derniers romans. 

Christian Jacq est un auteur que j'ai oublié pendant plusieurs années, mais aujourd'hui, il est indéniablement mon auteur préféré et Ramsès ne sera pas le dernier des romans que je lirai de lui.

 



04/05/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres