L'Ecolière

L'Ecolière

Saturne

SATURNE, le seigneur des anneaux

Saturne est certainement la plus belle des planètes du système solaire. Et pourtant, sous ses airs calmes et paisibles, elle abrite des tempêtes parfois aussi vaste que les Etats-Unis. Elle renferme des tonnes de secrets que nous étudions chaque jour. Deuxième plus grande planète du système solaire, elle est moins dense que l'eau et flotte. Quant à ses lunes, elles sont aussi mystérieuses qu'elle et peuvent abriter une forme de vie microbienne.

 

Fiche d'identité de Saturne :

Nom : Saturne

Classement (selon sa taille) : 2e

Distance de la Terre : 1300 million de kilomètres

Infos intéressantes : pour faire le tour du Soleil, Saturne met 29 ans et 6 mois. Un jour sur Saturne équivaut à 10,6 heures. Sa perfection cosmique est épatante. C'est la 6e planète du système solaire. Un homme de 70 kilogrammes ne pèse que 63 kilogrammes sur Saturne alors qu'elle est bien plus massive que la Terre.

Premier peuple à l'avoir observée : les Romains

Particularités et description : Saturne est une énorme sphère de gaz encerclée de 7 anneaux plus lumineux que la pleine lune. Son noyau interne est de la taille de la Terre. Des tempêtes de plusieurs mois font rage sur sa surface inconnue et voilée par les nuages. On lui connaît 48 lunes différentes.

 

 

 

Une balade sur Saturne :

Sature est un concentré électrique. Le climat y est glacial et on y gèlerait instantanément. C'est un amas d'hydrogène et d'hélium déformé en rotation autour d'un axe. Elle tourne si rapidement qu'elle s’aplatit. On observe ce phénomène avec les pizzas : quand un professionnel lance sa pâte à pizza en l'air, elle tourne et s’aplatit. C'est un peu comme sur Saturne.

Sa densité est tellement faible que si on la plongeait dans un grand océan, elle flotterait. C'est la seule planète du système solaire à être moins dense que l'eau.

 

L'origine de Saturne :

Saturne existe depuis 4,5 milliards d'années. Elle s'est formée grâce à l'agrégation de particules de carbone entre-elles qui ont formé un noyau de la taille de la Terre. Ensuite, elle a attiré des gaz comme l'hydrogène et l'hélium qui se sont effondrés sous la gravité. Le nuage s'est comprimé et a commencé à tourner plus vite. Comme sur les autres axes il ne tournait pas, il s'est effondré sous la force gravitationnelle. Saturne, pendant sa rotation, est sortie de ce disque s'est condensé.

 

Le maître des anneaux :

La majesté de Saturne est surtout due à ses anneaux brillants. Ils mesurent 278 000 kilomètres de diamètre. Une fusée lancée à grande vitesse les traverserait d'un côté à l'autre en deux jours. Ils sont vraiment gigantesques. Mais ils sont extrêmement minces, ne mesurant que 20 mètres d'épaisseur. Ils sont à peine visibles de profil.

Le premier a les avoir découverts est Galilée, en 1610. Il les a observés, sans jamais comprendre ce que c'était en réalité. Il faudra attendre 45 ans plus tard pour que Christian Huygens comprenne que ce sont des anneaux.

Ils sont au nombre de 7 et tous nommés par des lettres. L'anneau A est presque transparent, l'anneau B est plus dense et contient plus de matières, l'anneau C et plus transparent que l'anneau A, l'anneau D est à peine visible, l'anneau E est le plus large, l'anneau F est extrêmement fin et à peine visible, et enfin l'anneau G se trouve entre l'anneau E et F.

Ils sont constitués de milliards de débris spatiaux de glace et d'eau gelée qui tournent extrêmement vite : de 33 000 à 65 000 km/h. Aucune sonde ne peut les traverser. Un microscopique grain de poussière aurait l'impacte d'une balle tirée d'un revolver. Ils sont plus brillants que la pleine lune.

Cependant, leur présence est un mystère. Une théorie dit que certaines lunes de Saturne étaient trop proches les unes des autres, se seraient entrechoquées et les morceaux seraient restés en gravitation autour de Saturne. Une autre suppose qu'une masse venue de l'espace aurait percutée une autre lune et les morceaux de l'impact seraient restés en orbite autour de la planète. On ne sait pas non plus depuis combien de temps ils sont là : sont-ils apparus en même temps que Saturne ou bien plus tard, c'est encore un mystère.

Ces anneaux ne sont pas éternels : les chocs rendent les matières qui les composent très petites et elles vont devenir si petites qu'elles vont se transformer en charges électriques et la magnétosphère de Saturne les expulsera. Ou alors, les matières s'intégreront à Saturne. Le problème des anneaux c'est le stock. Si une autre masse entrait en collision avec les anneaux, elle se fondrait avec les autres morceaux qui les compose et rallongerait leur durée de vie.

 

 

 

 

La tempête du pôle Sud :

Le climat de Saturne se compose de tempêtes et d'ouragans qui peuvent durer des semaines voir des mois. Les vents vont à 1 600 km/h.

Il y a probablement des éclairs sur Saturne, mais le problème c'est que personne ne les a vu. Pourquoi ? C'est très simple : pour voir des éclairs il faut être dans l'obscurité. Saturne a bien un côté sombre, non exposé au Soleil, comme toutes les planètes, mais cette partie est éclairée par les anneaux, très lumineux. Il est donc peu probable de pouvoir observer les éclairs.

Sur le pôle Sud de Saturne souffle une très violente tempête, ou plutôt un ouragan dont la morphologie est proche des ouragans terriens. On peut voir dans l'œil une surface semblable à celle de la Terre. Cet ouragan mesure les 2/3 du diamètre de la Terre et recouvrirait un surface équivalent à la distance de New York à Bagdad. Mais son alimentation reste un mystère.

 

L’hexagone :

En 1979, on observe une forme géométrique au sommet de Saturne. En 2006, elle y est encore. C'est un véritable hexagone qui ne bouge pas. Son origine et son identité nous est encore inconnue. Un mystère de plus à résoudre.

 

Le monde de Titan :

Une des lunes de Saturne, Titan est la deuxième lune du système solaire que nous aillons explorée. Elle fait la taille de Mercure. C'est la 2e plus grande lune du système solaire. Elle ressemble à la Terre : elle possède des lacs, des rivières, des vents, des dunes. Sa surface semble gluante, ni solide, ni liquide. Son atmosphère est plus épaisse et très massive, elle ressemble plus à une brume composée d'azote et de méthane, les gaz qui composaient l'atmosphère de la Terre à ses débuts, il y a 4 milliards d'années. Le plus étrange c'est que cette atmosphère, stimulée par la lumière du Soleil, elle produit des composés organiques dont l'énergie peut éventuellement produire une forme de vie. Elle rassemble les conditions nécessaires pour être une planète abritant la vie. Il n'y a pas d'eau liquide, ce qui coule sur Titan sont des rivières de Titane.

 

 

 

Les secrets d'Encelade :

Encelade est une autre lune de Saturne. Elle fait 1/8 de la taille de la lune terrestre. Depuis 2005, on y observe une certaine activité : des geysers qui propulsent des gaz à 45 mètres de hauteur.

Les geysers d'Encelade se trouve au pôle Sud de la planète dans des grandes fissures que l'on appelle les fissures du tigre, appelées ainsi parce que lors de leur première observation, elles ressemblaient au pelage d'un tigre.

Elle est très brillante et très lumineuse à cause de la neige retombée des geysers de glace.

Encelade renferme un savoir de chimie aqueuse insoupçonné et il pourrait y avoir la présence de certains microbes. Si la vie, même microbienne, existait sur Encelade, toutes nos connaissances sur Saturne et l'univers serait boulversé.

 

 



02/09/2011
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres