L'Ecolière

L'Ecolière

The searchlight

The Searchlight

Virginia Woolf

Short Story

 

 

Introduction :

Cette nouvelle est issue d'un recueil en anglais que j'ai eu pour Noël. The Searchlight est la première d'entre elles. 

J'ai fait partie d'une section internationale pendant un an et lire en anglais était une activité élémentaire. Nous avions à lire une nouvelle, au choix, pendant les vacances de Pâques et j'ai choisi celle-ci. J'espère qu'elle vous plaira et qu'elle sera suivie des autres nouvelles qui composent le recueil. 

Cette book review a été rendue en mai 2012 et a été très appréciée par le professeur, c'est la raison pour laquelle j'ai jugé bon de vous la faire découvrir.

Bonne lecture, les commentaires sont les bienvenus !

 

Book review :

The Searchlight tells us about an old lady in London, at the start of the Second World War, telling her friends an ambiguous and mysterious tale about her great-great-great-grandfather.

 

The old lady's story is presentend as a puzzle : unexpected revelations, datails which bear no relation to the story told, reversals of the situation make the famlily tale become an odd riddle. To boot, the whole short story is focussed on the lady's story, the reader only pays attention to it and forgets the rest. It intensifies the will we have to find the solution and to make sense of the story. 

As far as I am concerned, I prefered looking at the background to find my own resolution : indeed, I noticed that nature and everything moves around the lady while she is narrating. Here is my idea : the story of the lady isn't the topic of the short story, it's just a detail. The old lady is a sort of magician who can give life to her memories and everything comes to life when she speaks because the story is magic. And the title, "The searchlight" confirms my thoughts : indeed, in the short story, the searchlight appears in "real life" and not in the story the lady tells her friends. 

I think this is the originality of this short story : my version is a hypothesis, one of the different ways to piece together the jigsaw puzzle. The aim of this short story isn't to tell us something, it's to make us... imagine !

 

Traduction :

The Searchlight nous parle d'une vieille dame à Londres, au début de la Seconde Guerre Mondiale, racontant à ses amis un mystérieux conte ambigu sur son arrière arrière arrière grand père. 

 

L'histoire de la vieille dame est présentée comme un puzzle : révélations inattendues, détails qui n'ont pas de rapport avec l'histoire racontée, retournements de situation font de ce conte de famille une étrange devienette. De surcroît, toute la nouvelle est focalisée sur l'histoire de la vieille dame, le lecteur ne fait attention qu'à elle et oublie le reste. Cela intensifie notre volonté à trouver une solution pour donner du sens à l'histoire.

En ce qui me concerne, j'ai préféré regarder l'arrière plan de l'histoire pour trouver ma propre résolution : en effet, j'ai remarqué que la nature et tous les objets bougent autour de la dame pendant qu'elle est en train de raconter. Voici mon idée : l'histoire de la vieille dame n'est pas le sujet de la nouvelle, c'est juste un détail. La vielle dame est une sorte de magicienne qui peut donner vie à ses souvenirs et les objets deviennent vivants quand elle parle parce que l'histoire est magique. Et le titre, "the searchlight" confirme mes pensées : en effet, dans la nouvelle, le "projecteur*" n'apparaît que dans la "vie réelle" et non dans l'histoire que la vielle dame raconte à ses amis. 

Je pense que c'est l'originalité de cette nouvelle : ma version n'est qu'une hypothèse, une des différentes façons pour rassembler les pièces du puzzle. Le but de cette nouvelle n'est pas de nous raconter quelque chose, mais de nous faire... imaginer !

 

* traduction approximative



10/06/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres