L'Ecolière

L'Ecolière

Tournoi de dragons

TOURNOI  DE DRAGONS, pour l'or et pour la gloire

Chaque année, lorsque vient le temps du tournoi des Trois Dragons, les dragonnets affluent du monde entier pour assister ou participer à cette compétition légendaire qui réunit les plus puissants des dragons.

 

Le tournoi des Trois Dragons :

Aussi loin que les archives dragonologiques nous permettent de remonter, les compétitions de dragons ont toujours été une tradition très appréciée dans le milieu des dragonniers. Organisés régulièrement aux quatre coins du monde, ces concours culminent lors du plus grand événement annuel : le tournoi des Trois Dragons. Trois épreuves s'y succèdent : la course de vitesse, le rodéo draconique et enfin, l'épreuve reine, la lutte entre dragons. Un vainqueur est désigné dans chaque catégorie.

 

Précieuses récompenses :

Les vainqueurs du tournoi des Trois Dragons repartent couverts de gloire pour l'année tout entière. Mais ce n'est pas tout : une récompense somptueuse leur est également accordée. Généralement, il s'agit d'un objet à la fois précieux et magique, souvent forgé par des maîtres nains : on se souvient, par exemple, d'une merveilleuse épée incrustée de joyaux pouvant rendre invisible celui qui la porte, ou encore d'une coupe d'or et de pierreries qui dote d'une force surhumaine quiconque boit dedans.

 

Une précieuse coupe d'or magique est une bonne récompense.

 

A tire-d'aile :

Les concurrents de la course de vitesse sont répartis en deux catégories : les dragons dotés d'ailes concourent pour la course aérienne, tandis que les autres sont réunis pour la course terrestre. Le parcours est toujours très ardu : sur terre, il traverse des environnements peu accueillants (forêts, montagnes enneigées, sables mouvants, etc.) ; dans les airs, les participants peuvent s'attendre à des bourrasques, tornades et turbulences de toutes sortes.

 

Tous en selle ! :

Le rodéo draconique est particulièrement dangereux pour les concurrents humains, et nombreux sont ceux qui n'y survivent pas. Tous entre simultanément dans une immense arène où sont rassemblés des dragons sélectionnés pour leur sauvagerie et leur puissance. Les dragonniers doivent parvenir à enfourcher l'un de ces dragons, puis se maintenir sur son dos le plus longtemps possible. Le dernier à rester en selle est déclaré vainqueur.

 

Dragonnier et son dragon.

 

Gloire au vainqueur :

Enfin, pour la lutte draconique, chaque chevalier est monté sur son propre dragon et armé d'une lace. Les concurrents s'affrontent deux par deux : partant chacun d'une extrémité du terrain, ils s'élancent l'un vers l'autre et doivent tenter de se désarçonner au moment où ils se croisent. Le prestige du vainqueur de cette épreuve est sans limites dans le monde des dragonniers.

 

Règles de conduites :

Le tournoi des Trois Dragons, est extrêmement dangereux et de nombreux participants en reviennent avec de graves blessures, ou même y succombent. Cependant, ces épreuves sont régies par un règlement très strict : l'usage de la magie est proscrit, de même que les coups portés à la tête. Pendant la course et le rodéo, il est interdit de désarçonner volontairement un autre concurrent. Dans la lutte, on ne doit jamais porter un coup à un adversaire au sol. Et, bien évidemment, aucun élixir destiné à doper le dragon ou le dragonnier ne doit être ingéré avant le tournoi.



05/03/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres