L'Ecolière

L'Ecolière

Tyrannosaurus rex

LE TYRANNOSAURUS REX, le roi des reptiles

Le plus célèbre et certainement le plus effrayant des dinosaures, le tyrannosaurus rex, T-rex pour les intimes, est l'un des plus grands carnivores de son temps. Ce géant pourtant connu de tous, reste un peu mystérieux sur certains points de sa morphologie et de son mode vie…

 

Rapide carte d'identité :

Classification :

Ordre : Saurischia

Sous-ordre : Tyrannosauridés

Genre : Tyrannosaurus (« reptile tyran »)

Nom scientifique : tyrannosaurus rex

Décrit par : H.F. Osborn en 1905

 

Epoque :

Maastrichtien (Crétacé supérieur).

 

Pays où il a été trouvé :

Canada et Etats-Unis

 

Rapide description :

Poids : environ 7t

Taille : environ 13 mètres de long depuis la partie antérieure de la tête jusqu'à l'extrémité de la queue.

 

Un régime alimentaire mal défini :

Notre cruel et féroce dinosaure a la réputation d'être un carnivore impitoyable. Cependant, les paléontologues restent sceptiques à propos de son régime alimentaire : certains disent que c'était un prédateur terrible capable d'attraper des animaux vivants, d'autres croient qu'il se contentait d'attraper des proies mortes et enfin, il y a ceux qui pensent qu'il était charognard.

 

Tyrannosaurus à la recherche d'une proie.

 

A quoi ressemblait-il ? :

D'après les fossiles retrouvés, on sait que le tyrannosaurus rex était bipède (c'est-à-dire qu'il se déplaçait sur ses membres postérieurs). Quand il courait, il maintenait sa tête vers l'avant, son dos et sa queue étaient en position horizontale. Quant à ses membres antérieurs, ils étaient extrêmement courts. Ils se terminaient par une main plus longue que l'avant-bras. La fonction de ses petits bras reste une énigme : s'en servait-il pour capturer ses victimes ? Etait-ce un bon moyen pour se relever ? Etait-il tout simplement atrophié ?

Sa couleur reste mystérieuse, comme celle de tous les autres dinosaures : les parties molles des corps ne fossilisent pas. Les couleurs utilisées pout le représenter sont basée sur des comparaisons avec des espèces de reptiles vivants.

Sa queue équilibre le poids de son corps. Ce système de balancier lui confère une très bonne stabilité durant ses déplacements.

Sa mâchoire était dotée d'énormes canines très utiles pour déchirer la chair de ses proies.

Ses pattes se terminaient par trois doigts courts avec des ongles en forme de griffes. Un quatrième doigt atrophié trônait sur l'arrière de sa patte.

 

Des petites pattes antérieures et de grosses pattes postérieures...

 

Aussi rapide que… :

De nombreuses études ont prouvé que le tyrannosaure pouvait atteindre environ les 35km/h, vitesse inférieures à certains bipèdes d'aujourd'hui, mais semblable à quelques animaux lourds comme le rhinocéros.

 

Le tyrannosaurus avec des plumes ? :

Quelques carnivores retrouvés en Chine étaient recouverts de plumes. Mais c’est certain que personne n’imagine le grand Tyrannosaurus rex avec des plumes. Cependant, un groupe de chercheurs Chinois et Américains ont découvert le squelette le plus ancien des tyrannosaures (Dilong paradoxus) qui possédait des protoplumes et non des plumes, à proprement parler.

 

Le squelette du monstre :

Le squelette de ce dinosaure géant est assez singulier : il possède des côtes ventrales supplémentaires qui protègent le ventre, son bassin est très robuste.

Sa mâchoire de 60 dents, contient des dents postérieures capables d’exercer une forme d’environ 13 400 newtons (force nécessaire à une grue pour soulever une voiture de 1 300 kg), force équivalente à un poids de 1 340 kg sur chaque dent ! Celles-ci sont longues de 20 cm, effilées et ressemblent beaucoup aux dents de caïman.

Son crâne mesure à lui seul un bon mètre de long, les globes oculaires et ses sens olfactif et optique sont très développés, ce qui signifie qu’il avait l’odorat et la vue d’un grand prédateur.

 

Crâne de T-rex. Cliquez sur l'image pour voir le site...

 

Vue d'ensemble du squelette.

 

Des témoins incroyables :

Certains fossiles de dinosaures sont particulièrement exceptionnels ; ils témoignent de la cause probable de ces grands reptiles. Par exemple, un pelvis de Triceratops (herbivore à trois corne) retrouvé sur le site de Hell’s Creek présente la trace d’une morsure de Tyrannosaure de 58 dents. C’est grâce à cette découverte que l’on peut étudier la force de la mâchoire du T-rex.

 



14/11/2010
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres