L'Ecolière

L'Ecolière

La Terre

LA TERRE, notre vaisseau spatial

Il y a 4,5 milliards d'années, dans une course incroyable pour devenir une planète, notre petite sphère bleue a réussi à se placer parmi les vainqueurs. Cependant, le chemin fut difficile : il a fallut surmonter le chaos, les chocs, les explosions des roches et des pierres. Malgré les difficultés, la Terre est arrivée dans le système solaire à une place où les océans, les continents et la vie était possibles. Découvrons le parcours de la planète extraordinaire qui créa ce qu'aucune autre ne réussit avant elle et embarquons à bord du vaisseau Terre…

 

Fiche d'identité de la Terre :

Nom : Terre

Classement (selon sa taille) : 6e

Année : 365 jours (24h pour faire un tour autour de son axe)

Info intéressante : seule planète à abriter la vie

Particularité et description : Terre est la troisième planète (après Mercure et Vénus) en partant du Soleil. Le nom « Terre » vient lu latin « Terra ».

 

La planète bleue :

Si les extraterrestres existent et s'ils veuillent visiter notre planète, ils seraient enchantés par les beautés qu'offre le globe terrien. Ils comprendraient aussi pourquoi nous l'appelons « la planète bleue » : les ¾ de sa surface sont recouverts d'eau. Ils découvriraient que la Terre est le seul endroit dans l'univers où l'on peut trouver des humains, des animaux et d'autres formes de vie avancées.

 

Pile poil :

La Terre s'est développée juste au bon endroit, par rapport au Soleil, pour qu'il ne fasse ni trop chaud, ni trop frai. Mais le parcours pour devenir une planète « vivable » est très difficile. La Terre a bénéficié de beaucoup de chance pour être ce qu'elle est aujourd'hui.

 

La naissance de notre monde :

Tout commence avec la naissance du Soleil (voir article correspondant). Quand la nébuleuse se transforme en une supernova, elle explose, repoussant ainsi les gaz et les poussières. Peu après la naissance du Soleil, des matériaux minuscules se mettent en orbite autours de lui. Ces matériaux se rencontrent, se cognent et finissent par former de gros rochers. Les rochers entrent en collision et la force de gravité les maintient ensembles. Pour que la Terre atteigne sa taille d'aujourd'hui, il faut beaucoup d'impacts encore !

Un énorme astéroïde (grosse patate spatiale) frappe la surface de la jeune Terre et libère un flot d'énergie démesuré. Ainsi, la Terre va chauffer très fort, les métaux fondirent à l'intérieur et un véritable enfer brûlant se créa sur la planète. Le noyau terrien ne se forma qu'à partir des 40 premiers millions d'années. Les conséquences de cette formation seront très importantes pour l'avenir du globe. Cette boule de métal fondu va donner naissance à un remarquable champ magnétique qui protège la planète. Sans ce champ magnétique, l'atmosphère n'existerait pas et la vie ne serait pas possible. Ces champs nous protègent des toutes les attaques de l'espace (météorites…). Cependant, la Terre reste un enfer cuisant. Le manteau de roches est entré en fusion  et donne naissance aux volcans qui apparaissent à la surface déversant leur lave infernale, leurs substances toxiques et les collisions continuent.

Mais, un des nombreux chocs que la Terre subit, changea le cours de l'histoire et le destin de l'humanité… Cette collision lui fait prendre une nouvelle direction : un objet de la taille de Mars (4e planète en partant du Soleil) s'abat sur la Terre, qui mesure déjà 80% de sa taille définitive. L'explosion mélange les deux couches externes des deux planètes pour agrandir la Terre et les débris restant forment notre Lune (d'ailleurs, en ramenant des pierres lunaires, on découvre qu'elles sont de la même composition que les roches terriennes). Après cette collision, la Terre fait plus de 90% de sa masse définitive.

Quand la Terre s'est refroidie, la vapeur se transforma en pluie qui forma les océans.

 

L'origine de la vie :

L'origine de la vie reste un grand mystère, même aujourd'hui. Beaucoup de scientifiques pensent que les premières formes de vie sont des organismes unicellulaires vivant dans les océans. Pendant les deux premiers milliards d'années, il n'y a sur Terre que des microbes !

Ces microbes se développent dans l'eau tranquillement et puis, les continents commencent à immerger. Ainsi les microbes trouvent un nouvel habitat : la surface. Les premières plantes et animaux quittent l'océan pour la terre ferme. C'est comme ça que se développent les dinosaures. Mais il faudra attendre encore des centaines de millions d'années pour que les premiers hommes daignent montrer le bout de leur nez !

 

Et l'homme apparut… :

Les premiers hommes apparaissent en Afrique, il y a environ 2,5 millions d'années. Nos ancêtres ne ressemblent pas du tout aux hommes d'aujourd'hui. Ils ressemblent plutôt à de gros singes.

Eh oui, l'homme, comme les singes appartient à l'espèce des primates. Les lignées des singes et des hommes se sont séparées il y a 7 millions d'années.

Les premiers hommes sont des « Australopithèques », semblables aux singes. Le premier Australopithèque découvert est en Ethiopie est une femelle et est baptisé « Lucy ».

Les Australopithèques se développent en devenant des « Homo Habilis » (homme habile). Ils utilisent les pierres taillées pour couper la viande ou encore pour en faire des outils.

Ensuite arrive l' « Homo Erectus » (homme dressé). Il prend une posture bien droite, il invente le langage et métrise le feu. Il devient curieux et part dans différentes régions.

Après arrive l' « Homo Sapiens » (ou Cro-Magnon). Il dessine des dessins sur les parois des murs des grottes.

L'Homme continue à se développer encore et encore jusqu'à nous, destructeur du merveilleux monde qu'est la Terre.

 

Autralopithèque, ressemblant aux singes.

 

L'Homo Habilis, qui découvrit la pierre-taillée.

  

L'Homo Sapiens, qui ressemble beaucoup aux hommes.

 

La Terre a fait la nature, les terriens la science :

Les humains sont maintenant très bien adaptés à la Terre. Mais sera-t-il toujours le cas dans le futur ? C'est maintenant les humains qui tiennent la barre et contrôlent la planète bleue.

Les terriens ont inventé l'inimaginable : la technologie. Cette technologie améliore et facilite la vie quotidienne de chacun. Mais facilite-t-elle celle de la Terre ?

 

La Terre, une planète massacrée :

La Terre se réchauffe, les glaciers fondent et toutes les espèces des deux pôles risquent leur vie. Nous ne facilitons pas l'amélioration de ce phénomène : les gaz rejetés, toxiques et les produits, comme le plastique, jetés dans l'environnement. Pour la Terre, ce n'est rien : elle est encore en plein développement. Ce réchauffement n'est rien d'autre d'une infime partie de sa vie. Pour nous, humains, cette période est dangereuse et risque même de détruire la vie.

La planète poursuit son évolution et nous ne faisons que subir les souffrances que nous lui infligeons. La Terre est proche de la fin : le Soleil est en expansion et rayonne de plus en plus fort (voir article « le Soleil).

 

Enfin, nous auront vécu une belle aventure sur notre planète. Avant de s'éteindre, l'espèce humaine aura certainement vécu plus longtemps que n'importe quelle autre espèce, grâce à sa capacité de s'adapter et de changer son environnement.


 

Terre, planète bleue, ou presque.

 



14/05/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi