L'Ecolière

L'Ecolière

La vie des dragons

LA VIE DES DRAGONS, un long apprentissage

L'enfance des dragons est très remplie. Le jeune dragon doit apprendre à se nourrir, à chasser, à se soigner sans l'aide de son père. Ces premières leçons s'accompagnent de cours plus compliqués sur les secrets de la magie, matière que seuls les dragons arrivent à maitriser.

 

La reproduction :

Pour se reproduire, les dragons ont un rituel bien précis. Quand une femelle est en vol, il arrive que plusieurs mâles se rassemblent autours d'elle. La jeune femelle sait alors que l'heure de s'accoupler est venue. Les mâles se jettent les uns contre les autres et entament un combat intrépide. Le dernier en vie aura l'immense privilège de s'accoupler avec la femelle toujours en vol. L'accouplement est une des seules fois où deux mâles combattent. Contrairement à ce que l'on peut croire, les dragons ne se battent pas souvent, sauf si c'est pour se nourrir ou alors défendre une cause particulièrement juste, si non, pourquoi risquer sa vie inutilement ?

Une fois l'accouplement terminé, la femelle remet au mâle l'œuf de leur union. En effet, c'est le mâle qui s'occupe de ses enfants : les femelles n'ont pas le privilège d'avoir une descendance. Elles ne sont là que pour fournir leur lignée aux autres mâles. Puis, la femelle repart laissant le père et l'œuf rejoindre leur tanière.

 

Le dragon mâle et le dragon femelle s'accouplent, toujours en vol.

 

Déjà sorti de l'œuf :

Pendant que le bébé dragon est encore dans son œuf, le père doit veiller ardemment sur lui. Il doit s'assurer que l'œuf est bien au chaud. Il aménage un nid éloigné de toute civilisation (en montagne par exemple) en branchages, en feuilles et en pierres. Le père couve son œuf pendant deux à cinq ans. Les œufs de dragon peuvent être très grand (50cm, 1m). Quand les écailles se fendent, laissant apparaître une jolie tête de dragon toute mignonne, le père doit nourrir le bébé qui ne tarde pas à crier. Il doit lui chasser une bête et en couper les morceaux, puis, il les mâche et les glissent dans le bec du dragonnet. Le dragonnet grandit aux côtés de son père, sans jamais chercher à connaître sa mère, se considérant comme l'enfant de son seul père.

 

La naissance des petits.

 

Un bébé bien habile :

Quelques mois plus tard, le petit dragon peut déjà chasser des petites bêtes. Il suffit de six mois pour que le dragon triple de taille. Il développe une grande férocité, dès son plus jeune âge.

 

Apprendre à vivre seul :

A trois ans, le dragonnet entre dans l'adolescence. C'est le moment de vivre indépendamment. Il quitte le nid paternel pour entamer une vie plus solitaire. Cette période est très importante : le dragon se retrouve confronté à plusieurs problèmes et difficultés que son père lui avait évité jusqu'à ce jour. Alors, il affine ses méthodes de chasse, apprend à se repérer, à survivre dans la nature. Il en profite aussi pour étudier les humains, discrètement, il observe les comportements de chacun.

Ils vont voir les humains et apprennent des choses sur leur culture, leurs savoirs... Bien sûr, ils lient des amitiés, jusqu'au jour où le moment de passer à l'âge adulte arrive. Eh bien, ces dragons refusent de se transformer, car ils savent que, lorsqu'ils vont devenir adultes, leur férocité et leur froideur va se développer et ils mangeront leurs amis humains.

 

Les dragons adultes peuvent se retourner contre leurs amis humains.

 

Récompense inattendue :

Quand l'enseignement est terminé, les dragons sont maintenant de vrais adultes qui commencent une vie très glorieuse : recherche de trésors… Le dragon se rend à la cour du Père Dragon, maître suprême de tous, qui lui donne un nom, pour récompense. Ce nom n'est connu que du Père Dragon et du dragon. Alors, pour se différencier, les dragons se donnent des surnoms comme Le doré, Le rouge, Le noir… (voir article « le nom du dragon »).

 

La vieillesse :

Quand un dragon devient vieux (c'est-à-dire vers 120 ans, à peu près), s'il a acquiert des butins inestimables, des richesses incroyables, une gloire démesurée, il peut devenir un membre de la cour du Père Dragon, en effet, les plus vieux sont les plus sages…

 

La mort :

Un dragon sait quand son heure est arrivée, c'est ainsi qu'il se retire dans un cimetière de dragon, lieu sacré où les dragons entament un chant particulier en attendant la mort. Ainsi, ils s'endorment dans un lieu paisible et calme, sans jamais se réveiller…

 

Pour plus de détails, rendez-vous dans « les âges du dragon »



17/05/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi