L'Ecolière

L'Ecolière

Le dragon asiatique

LE DRAGON ASIATIQUE, maître des éléments

Le dragon asiatique, sage, noble et généreux, est l'inverse du dragon occidental, souvent fourbe et belliqueux. Mais gare à celui qui provoquera sa colère : malgré sa grande gentillesse et bonté, il n'est pas non plus insensible aux éventuels affronts commis à son égard…

 

Un maître depuis des millénaires :

Les peuples d'Asie vénèrent leurs dragons depuis la nuit des temps. Contrairement aux féroces dragons de nos contrées, les dragons asiatiques sont sages et bienveillants et viennent au secours de ceux qui implorent son aide sans aucune hésitation. Pour remercier ses bienfaits, les hommes traitent les dragons avec la plus grande douceur et le plus grand respect, du plus modeste humain au plus puissant empereur : en Chine, au Japon ou en Corée, les grandes dynasties ont toujours eu des dragons pour alliés.

 

Un temple chinois à Beijing.

 

Attention, dragon endormi :

Depuis toujours, les dragons asiatiques sont infiniment vénérés par les humains et nul ne doute de son existence. Il est dit qu'en 1894, la construction d'un chemin de fer devait être lancée dans le nord-est de la Mandchourie. Le gouverneur de la province interdit formellement que les rails traversent une certaine vallée, dite gardée par un puissant dragon endormi sous la terre. On ne pouvait pas prendre le risque de blesser la noble créature dans son sommeil et le train dut emprunter un autre trajet.

 

Hybride asiatique :

Comme les dragons occidentaux, les dragons asiatiques sont un hybride de plusieurs espèces. Lorsqu'il atteint l'âge adulte, apparaissent les attributs de neuf autres animaux : ils possèdent une tête de chameau, des oreilles de bœuf, des yeux de démons, des bois de cerf, un cou de serpent, un ventre de crabe, des pattes de tigre, des serres d'aigle et des écailles de carpe.

Pour acquérir cette fière allure, trois milles ans leur seront nécessaires !

Mais dans sa jeunesse, notre pauvre dragon ne ressemble qu'à une anguille…

 

Un dragon chinois adulte.

 

Une taille ou une forme indéfinie :

Les dragons asiatiques n'ont pas d'ailles, cependant, ils peuvent voler grâce à leur puissante magie. Cette même magie leur sert à se transformer en différentes choses, selon leur fantaisie, ils peuvent prendre l'apparence d'un humain ou d'un animal. Elle leur sert aussi à changer de taille : ils peuvent être aussi petit qu'un ver à soie, mais aussi grandir pour que, dans le ciel, on ne voit plus que ses écailles flamboyantes.

 

La perle du pouvoir :

Le secret de cette magie si talentueuse réside dans une perle sacrée que les dragons asiatiques tiennent entre leurs griffes, sous le menton ou dans leur gueule. Ce joyau renferme en son cœur toute la magie et la sagesse qu'ils possèdent. On raconte aussi que les perles « draconniques » on le pouvoir de porter chance et d'exaucer les vœux. Elles suscitent donc bien des convoitises…

 

Les dragons asiatiques renferment leur magie dans une perle "draconique".

 

La puissance de la nature :

Directement issus de la nature, les dragons asiatiques en tiennent toute leur puissance. Beaucoup d'entre eux ont un petit faible pour l'eau : il n'y a pas de fleuves, de lacs ou de torrents en Asie qui n'abritent un dragon ! C'est tout de même bien pratique car ces créatures aquatiques maîtrisent leur élément : ils peuvent faire tomber la pluie pour conjurer la sécheresse, si les habitants le supplient, mais aussi déchainer tempêtes, typhon et orages s'ils leur manquent de respect.

 

Les dragons asiatiques, maîtres de la nature.


Chez Silivren...



20/06/2010
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres