L'Ecolière

L'Ecolière

Le kilt écossais

Le kilt écossais

Une histoire de clans, mais pas que !

 

Malcolm Fillan.gif

Bonjour ! Je suis Malcolm Fillan, du célèbre clan MacGregor dans les Highlands. Me voici en tenue  traditionnelle écossaise ! Elle vous plait ? Comment ? Vous riez ! Mais pourquoi ? Un garçon en jupe ? Mais bien sûr que ça se fait !  C'est même très apprécié chez nous ! On appelle ça le kilt, mais en gaélique, c'est  feileadh. Ah vous n'êtes pas convaincus ?  Très bien, suivez-moi alors, je vous emmène dans l'atelier de mon grand-père...

 

L'atelier de Duncan Fillan : 

Voici les kilts ! Il y en a des tas ! Certains coûtent plus de 1 000£, vous rigolez moins maintenant ! Il s'agit d'une jupe en... tartan je crois, c'est comme ça que vous l'appelez ? C'est un épais tissu de laine pure avec des carreaux de couleur. En gaélique, on l'appelle  breacan, ce qui veut dire "tacheté". Vous voyez, ce n'est pas très long, ça tombe jusqu'aux genoux. Le devant est tout lisse alors que derrière il y a des plis.

 On peut porter le kilt avec divers accessoires. Il y a la ceinture, bien sûr, en cuir brun ou noir. Elle est fermée par une boucle, le plus souvent argentée et parfois ornée d'entrelacs. Ce sont des motifs celtes très emblématiques. Je suis sûr que vous les connaissez. Ils se présentent sous la forme de cordes entrelacées.

KILT-STW.jpg

 On peut aussi marquer la boucle du  crest, c'est-à-dire la broche qui porte le symbole du clan. Regardez là-bas, c'est l'étagère réservée aux  sporran  (le gaélique pour sacoche). C'est très pratique pour ranger ses affaires en l'absence de poches. J'en porte un, moi !  Oh ! Et voici le  sgian dubh, un petit couteau qu'on utilise aussi bien pour couper une tranche de jambon que pour crever un œil ! Ehhh ! Ne touchez pas à ça ! Ce sont des épingles spéciales, elles servent à maintenir les deux couches de tartan immobiles l'une sur l'autre. On enroule deux fois l'étoffe avant de l'attacher.

Venez ! J'ai quelque chose à vous montrer !

 

MacGregor.gif

Au château des MacGregor :

Nous voici dans le château du chef de notre clan : Malcolm MacGregor. Mon père a voulu lui rendre hommage en me donnant le même prénom que lui. Le clan existe toujours ! MacGregor m'a donné la permission pour vous faire visiter sa merveilleuse galerie. Il y a ici beaucoup de tableaux  qui représentent les membres du clan depuis plusieurs générations. Regardez bien les couleurs du tartan : rouge, vert et blanc. 

Ci-contre : les couleurs du clan MacGregor.

 

En fait, les écossais portent le kilt depuis le XVIe siècle seulement. Nous l'appelions le  feileadh mor, le "kilt long". Il s'enroulait autours de la taille, comme aujourd'hui, mais il était tellement long qu'il y avait aussi une partie destinée à être drapée sur l'épaule. On le fixait à l'aide d'une broche et on pouvait l'arranger selon les mouvements du corps et la météo. Le kilt moderne n'est apparu qu'au XVIIIe siècle, grâce à un industriel, Thomas Rawlinson qui était... anglais ! Mais il vivait tout de même en Ecosse. Nous avons immédiatement adopté le  feileadh beag, le "kilt court", tellement il était pratique ! C'est aussi à partir de là qu'apparaissent les couleurs en tant que symboles du clan. Auparavant, les coloris étaient associés au statut social (les teintures étant particulièrement chères) ou aux nuances de la région. William Wilson, un écossais cette fois, possédait une filature de laine. C'est lui qui eut l'idée de lier la couleur au clan.

Eh ! Ne touchez pas !

 

Le courageux jacobite :

Attention, voyons ! C'est une des pièces les plus intéressantes ! Ce fier Highlander, c'est un Jacobite. Que je vous explique, tout commence lorsque Jacques II d'Angleterre (ou Jacques VII d'Ecosse)  monte sur le trône. C'est un catholique, ce que les anglais ne voient pas d'un très bon œil, eux qui ne reconnaissent plus le pape depuis qu'Henry VIII s'est proclamé chef de l'Eglise d'Angleterre. Ainsi contactent-ils Guillaume III d'Orange, stathouder (littéralement lieutenant)  aux Pays Bas, pour qu'il renverse Jacques II. C'est ce qu'on appelle la Glorieuse Révolution, en 1688. Ceci provoque la colère de ceux qui entendent rétablir le catholicisme en Angleterre : ce sont les Jacobites, ils soutiennent l'honneur de leur  jacobus, c'est-à-dire, Jacques II. Les écossais ont pris part à cette lutte et ont particulièrement soutenu les catholiques. Mais la révolte échoue, c'est la fin des Stuart sur le trône d'Angleterre qui ne redeviendra jamais catholique. Lorsque Georges II devient roi, il promulgue le "dress act" en 1745 qui interdit le port du kilt, pour réprimer les écossais qui ont soutenu la Révolution  Jacobite. Il est rétabli en 1782, sous le règne de Georges III mais la peine d'emprisonnement était sévère : elle allait de six mois à sept ans !

Oh ! Regardez ça !

 

La joueuse de cornemuse : 

N'est-elle pas ravissante ? C'est une joueuse de cornemuse. Vous voyez le drôle d'instrument que je trimbale depuis le début ? Celui que vous avez largement délaissé pour mes petites jambes à l'air ! Eh bien c'est ça, une cornemuse. Mais passons sur les détails, je vous en parlerai plus tard. Cette jolie jeune fille porte le kilt alors que la tradition le réserve aux hommes. Il y a éventuellement des robes, faites sur le modèle du kilt. Les joueuses de cornemuse sont les seules femmes à faire exception mais depuis peu, la gent féminine prend goût à la jupe écossaise. Les supporters des équipes de football, de rugby et des sports celtiques la portent aussi. Tout comme les militaires, dont le kilt est long de sept à huit mètres !

Ci-contre : Cristina Pato, joueuse de cornemuse émérite...

Cpato.jpg

Hum... Je devine la question qui vous brûle les lèvres. Vous voulez savoir ce que je porte en dessous, n'est-ce pas ? Ne soyez pas gênés, c'est une question qu'on pose fréquemment. Traditionnellement, on ne porte rien sous le kilt. Si les jupes d'aujourd'hui sont légères et agréables, ça n'a pas toujours été le cas. Cinq mètres de tissus étaient nécessaires pour concevoir un kilt digne de ce nom ! Enroulé autour de la taille, il nous portait chaud, c'est sûr ! Mais avoir en plus quelque chose en dessous rendait la chose beaucoup plus inconfortable. Dans l'armée, même aujourd'hui, on ne porte jamais de sous-vêtements  avec le kilt. Sinon, on fait comme on veut.  Chacun a sa préférence. Si vous posez la question à un écossais, quant à savoir ce qui se trouve sous sa jupe, il vous répondra certainement "the future of Scotland !" (l'avenir de l'Ecosse).

 

Sur l'île d'émeraude :

kilt-irlandais.jpg

Ah ! Nous y voilà ! Nous sommes en Irlande. Regardez ces hommes, là-bas ! Tout juste ! Ils portent le kilt ! Eh oui ! Les Gaels sont les celtes d'Irlande. Ils ont colonisé l'Ecosse il y a des siècles, c'est pour ça que nous partageons tant de points communs avec l'île d'émeraude. Même la langue ! Le gaélique écossais est très proche du gaélique irlandais, si bien que les habitants de certaines régions d'Ecosse comprennent presque parfaitement certains dialectes d'Irlande. Bref, revenons à nos moutons... meeeyyh !! Tiens, je ne pensais pas si bien dire ! Comme vous voyez, les kilts irlandais ont une gamme de tartan beaucoup plus réduite, ils se concentrent surtout sur les tons verts. Il y a des kilts dans tous les pays celtiques : au Pays de Galles, en Cornouailles, sur l'Ile de Man... même la Normandie, depuis 2005. Et aussi en Bretagne ! C'est Richard Duclos, passionné par les kilts après son voyage en Ecosse, qui a dessiné un authentique kilt breton.

Ci-contre : kilt irlandais.

 Et ce n'est pas fini ! Le kilt évolue à travers les modes : il en existe en cuir, en jean, en acrylique...  Ils changent aussi de couleurs : certains abandonnent les carrés pour une jolie teinte unie. Il a aussi été très en vogue dans les mouvements punks !  Et me croiriez-vous si je vous disais que le grand Sean Connery  lui-même, l'infatigable James Bond,  a déjà arboré son kilt, lui qui est né à Edimbourgh !

 

Sources : Wikipédia - www.visitscotland.com    - www.guide-ecosse.com  -  www.histoire-fr.com



12/06/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres