L'Ecolière

L'Ecolière

Le Poisson Pilote et autres nouvelles

Le Poisson Pilote et autres nouvelles

Henri Troyat

 

 

Trois nouvelles :

Le Poisson Pilote : Etienne Vanneau rencontre Roland Poytrefeu qui excelle dans l'art de cracher. Le courant passe immédiatement entre ces deux adolescents. Incapables de devenir amis, ce sont pourtant les décisions de l'un qui vont influencer l'avenir de l'autre pour les réunir sans cesse au gré du destin.

L'Ame de Mélitone : Serge et sa nounou Aliona Gravilovna préparent le sapin. La nounou fait remarquer au petit garçon que Jésus n'a jamais de cadeaux pour Noël. Intrigué, Serge se demande quels sont les cadeaux qui plaisent à Jésus Christ. "Les âmes" répond Aliona Gravilovna. Dès lors, Serge décide d'offrir une âme à Jésus, et quelle âme puisqu'il projette de lui offrir celle de Mélitone, un solide ogre des neiges qui a renoncé à toute foie depuis la mort de sa femme !...

La Diablesse : Henri Troyat, son frère Alexandre et sa sœur Olga souffrent de la tyrannie de leur gouvernante suisse chargée de leur apprendre le français et les bonnes manières. Cette femme étonnante s'avère très désagréable, si bien que les parents des trois enfants décident de la renvoyer. Si cette décision ravit Alexandre et Olga, le jeune Henri Troyat éprouve une sorte de déception inattendue.

 

Mon avis :

J'aime beaucoup Henri Troyat. J'ai lu la saga Tant que la terre durera qui me laisse un excellent souvenir, même si, avec le recul, j'étais peut-être un peu jeune pour la lire. 

Ces trois nouvelles m'ont un tout petit peu... laissée sur ma faim.

Je ne sais pas trop quoi penser de la première. La morale de cette histoire me laisse perplexe. La fin ne m'a absolument pas surprise. Le personnage d'Etienne Vanneau me paraît grossi ou exagéré. Certes il existe peut-être des personnes dans son genre sur Terre mais de là à atteindre ces extrémités... non, je ne pense pas que ça soit possible. Si c'est une critique, je ne l'ai pas ressentie du tout. J'y vois plutôt la description d'une force noire et puissante capable d'enchaîner deux personnes très différentes l'une à l'autre et pour toujours. De ça, je ne sais pas ce que ça veut dire...

La deuxième m'a déçue. J'adorais l'idée de départ : un petit garçon qui décide d'offrir l'âme d'un gros patapouf à Jésus Christ pour Noël. Mais finalement, la façon dont l'histoire est expédiée est très loin de ce j'attendais. Le petit garçon ne fait rien. C'est presque un concours de circonstances qui l'amène à son but final. Alors que je pensais à un enfant en train d'amadouer ce qui passait pour une grosse brute à la base, j'ai été cruellement déçue.

La dernière est ma préférée. Je l'ai trouvée bien plus touchante que la précédente. C'est si bien écrit, si agréable, si bien tourné que j'ai été entièrement conquise ! Bravo !

 

Troyat-Henri-Le-Poisson-Pilote-Et-Autres-Nouvelles-Livre-19075930_ML.gif



30/07/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres