L'Ecolière

L'Ecolière

Etape 2 : Analyse de l'estomac

Etape 2 : Analyse de l'estomac

L'autopsie de M.Glinglin

 

Après la dissection du coeur, nous allons nous occuper de l'estomac : qui sait, peut-être que les pouvoirs de M.Glinglin se trouvent dans sa nourriture. J'ai hâte de voir ce que nous allons découvrir...

 

1. Analyse de l'estomac :

Voyons un peu... ah oui ! J'avais oublié que les organes de M.Glinglin sont totalement chamboulés. Alors l'estomac se trouve... à la place du coeur. Voilà, je l'ai enlevé... une petite coupe par-ci... une autre par-là... Il est à nous.

Hum... le contenu n'est pas très appétissant : bière, chocolat, pizza... Rien de particulièrement extraordinaire mais... attendez... Quelle est cette substance blanchâtre qui couvre la paroi de son estomac... ?

 

2. Analyse de la substance :

Il s'agit de poudre d'arsenic : M.Glinglin a été victime d'un empoisonnement. Mais comment se fait-il qu'il ait survécu ? Cet arsenic est pourtant des plus toxiques (du grec arsenikon qui signifie "qui dompte le mâle" à cause de ses propriétés néfastes pour la santé). 

Regardons les sucs gastriques et les enzymes (substance qui dissout les aliments) de M.Glinglin... 

Après analyse, nous pouvons affirmer que les sucs gastiques de M.Glinglin ont développé un anti-poison tellement puisant que l'arsenic s'est transformé en petit lait ; même l'arsenic ne supporte pas M.Glinglin.

En effet, M.Glinglin a été victime de ses pouvoirs et cette étrange aptitude qu'il avait de donner des envies de meurtre à ses élèves s'est retournée contre lui. C'est ainsi que les étudiants lui ont tendu toute sorte de pièges qui à répétition, se sont révélés inéficaces sur lui : M.Glinglin a développé des défenses immunitaires incroyables...

 

3. Découvertes, conclusions et résultats :

Découverte : présence d'arsenic blanchâtre dans l'estomac.

 

Conclusion 1 : M.Glinglin a été victime d'un empoisonnement.

Conclusion 2 : l'arsenic fuit M.Glinglin

 

Résultat : M.Glinglin a développé des anti-poisons extraordinaires pour parer les coups les plus redoutables.



01/03/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres