L'Ecolière

L'Ecolière

Le dragon du Pays de Galles

Le dragon

du  Pays de Galles

 

Le drapeau du Pays de Galles est quasiment le seul à porter l'emblème du dragon. Et pour cause : les gallois ont combattu valeureusement toutes les invasions de leur pays, à la manière de dragons fougueux ne reculant devant rien. Véritable terre de dragons, le Pays de Galles est certainement l'une des contrées les plus fidèles au mythe des cracheurs de feu.

 

La bravoure des gallois :

Pendant des siècles, les gallois ont résisté courageusement aux invasions romaines et saxonnes. Cette ténacité face à l'envahisseur est digne des dragons les plus robustes ! Néanmoins, le pays rejoint le royaume d'Angleterre à la fin du XIIIe siècle, tout en conservant solidement sa langue et sa culture. Ainsi, le drapeau du Pays de Galles ne figure pas sur l'Union Jack, étendard du Royaume Uni instauré en 1603 alors que les couronnes écossaise et anglaise s'unissent. Bien des propositions ont été faites pour remédier à cela de nos jours, mais aucune n'a abouti. Ce drapeau, surnommé le  dragon   rouge    (Y   Ddraig Goch  en gallois), n'a été officialisé qu'en 1959. Mais le dragon rouge étant un symbole incontournable du Pays de Galles depuis des siècles, certains affirment qu'il s'agit du plus ancien drapeau du monde.

Ci-contre : illustration de Dan Escott, XXe siècle, collection privée.

dragon dan escott.jpg

 

Le dragon et le poireau :

drapeau gallois.png

Ce fameux drapeau représente un dragon rouge belliqueux, la langue tendue, la patte avant dressée contre l'ennemi, la queue fourchue et le regard en feu. Derrière lui se trouvent deux bandes, l'une verte et l'autre blanche. Elles symbolisent les couleurs du poireau, emblème national du Pays de Galles. La légende raconte que les soldats de Saint David, le saint patron du pays, portaient un poireau sur leur casque afin de se différencier des assaillants.

Le drapeau est aussi l'héritage de la dynastie des Tudors (en gallois Tudur) qui régna sur l'Angleterre de 1485 à 1603. La dernière de leur représentante, Elizabeth Ière, a fait de son règne un âge d'or. Ce sont les bandes verte et blanche qui représentent la famille bien que le dragon était aussi leur emblème durant la guerre pour le trône en 1485.

 

La tour de Vortigern :

L'association du Pays de Galles au dragon relève bien sûr de l'énergie des gallois mais pas que. Une légende très connue est ancrée dans l'histoire du pays. C'est celle du roi breton Vortigern qui redoute que son rival, Uter Pendragon chef des saxons,  ne viennent s'emparer du trône qui lui revient de droit. Il décide de fortifier ses défenses en édifiant une tour qui s'écroule à chaque fois au milieu de la construction. Les mages de Vortigern lui conseillent de sacrifier un enfant de père inconnu. Et celui qui correspond tout à fait à la description n'est autre que le petit Merlin. D'une redoutable malice, l'enfant recommande au roi breton de creuser sous les fondations de la tour. Là, les ouvriers mettent au jour deux dragons, l'un rouge et l'autre blanc. 

 

La prédiction de Merlin :

Une fois réveillés, les deux créatures s'affrontent et c'est le dragon blanc qui l'emporte. Merlin explique à Vortigern que le dragon rouge représente les bretons et le dragon blanc  les saxons, qui ne vont pas tarder à le renverser pour mettre Uter Pendragon sur le trône. La prédiction se réalise.  Les brittoniques se réfugient dans les montagnes du Pays de Galles où ils adoptent leur nouvel emblème : celui du dragon rouge. A quoi bon porter fièrement l'étendard d'un peuple vaincu ? La réponse est simple. Ce que la légende omet la plupart du temps, c'est que les populations exilées ont prévu de revenir en force et de remporter la victoire. Ainsi apparaît la devise galloise "le dragon rouge donne de l'élan".

Vortigern 2.jpg

Ci-dessus : Vortigern, anonyme, XVe siècle.

Une autre légende raconte que le roi Lludd demande conseil à son frère le roi de France Llewelys au sujet de deux dragons. Llewelys recommande à son frère de creuser un grand trou au milieu de l'Angleterre (près d'Oxford) et d'y déposer un chaudron du meilleur hydromel. Les dragons tombés dedans se changent en cochons qui, s'ils sont enterrés, préservent l'Angleterre de toute invasion !

 

Au pays du roi Arthur :

C'est bien connu ! Le célèbre Perceval (en gallois Peredur) est né au Pays de Galles. Malheureusement, j'ai creusé cette piste mais elle n'a rien donné. Néanmoins, des traces du mythe arthurien demeurent ancrées dans cette contrée mystérieuse. Les deux menhirs de la vallée au Nord du Pembrokeshire (Sud-Ouest du Pays de Galles) ne sont-ils pas surnommés les fils d'Arthur (Meibon Arthur) ? Ce même roi légendaire ne serait-il pas enterré avec ses guerriers dans la falaise sous le château de Chepstow ? Le village de Carmarthen  ne pourrait-il pas être le lieu de naissance de Merlin, surnommé    Myrddin   ? L'enchanteur n'aurait-il pas communiqué  avec les fées dans des grottes sous les ruines du château de Dinefwr ?

D'ailleurs, il existe un livre, le  Mabinogion, compilation des légendes galloises traduites en anglais au XIXe siècle, qui regroupe les légendes arthuriennes. Les versions antérieures du livre seraient issues du  Livre blanc de Rhydderch  (vers 1350) et du  Livre rouge de Hergest   (vers 1375). De quoi rappeler étrangement les dragons de la légende !

 

Sources : Dragons et créatures fantastiques, collection Atlas - Société Vexillologique de l’Ouest  

 

Pour en savoir plus :

 

clio.png

 Où vous trouverez des légendes concernant Perceval et son homologue gallois Peredur (l'histoire n'est pas tout à fait la même suivant le personnage).

 

wales-logo.png

 Un site absolument merveilleux sur le Pays de Galles : géographie, histoire, langue, climat, littérature, musique, sport, gastronomie, culture, séjour... A ne pas rater !

 

logo-horizontal-gris1.png

 Des articles variés sur les contrées les plus marquées par la civilisation celte : Asturies, Bretagne, Cornouailles, Ecosse, Galice, Ile de Man, Irlande et bien sûr, Pays de Galles.

 

logo opération.png



04/06/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres