L'Ecolière

L'Ecolière

Pocahontas (bio)

POCAHONTAS, une légende indienne

Qui ne connaît pas Pocahontas ? Cette magnifique indienne aux longs cheveux noirs, amoureuse de John Smith le ténébreux navigateur ?  Eh bien détrompez-vous, la version la plus connue n'est pas forcément la plus plausible. Posez-vous donc un moment et découvrez quelques aspects  de ce personnage fascinant.

    

Pocahontas, de Walt Disney Pictures, 1995.

     

La fille préférée du chef indien :

Les Powhatans sont originaires du Nord de l'actuelle Floride. Au milieu du XVIe siècle, ils sont expulsés par les peuples voisins ou par les espagnols pour rejoindre la Virginie et le Maryland. C'est là qu'est née Pocahontas, aux alentours de 1595. Fille aînée de Wahunsonacoc (ou Wahunsunacoc), le chef de la tribu des Powhatans et de la région Tsenacommacah, elle reçoit le nom de Matoaka. Son naturel enjoué et espiègle lui vaut le surnom de Pokahantesú, "qui s'amuse d'un rien". On ne sait rien de la mère de Pocahontas. La tradition exige que la mère et la fille aient été séparées juste après la naissance. Wahunsonacoc a coutume d'épouser une jeune fille de chaque village et de la délaisser une fois que celle-ci a donné naissance à un enfant. Ainsi, le chef indien, que les européens appellent Powhatan du nom de son peuple, serait le père d'une vingtaine de fils et d'une dizaine de filles !

 

Etrangers sur la terre :

john_smith.jpg

Ci-dessus : John Smith.

En 1607, un débarquement de colons anglais a lieu dans  la baie de Chesapeake. Ces hommes font partie de la Compagnie de Virginie, une association de marchands londoniens chargés de sonder les ressources de la région. A leur tête : le capitaine John Smith (1580-1631). Doté d'une forte personnalité, celui-ci guide ses hommes avec intelligence et discipline. Lorsqu'il arrive en Virginie, Pocahontas a une douzaine d'années ; c'est tout juste une enfant !

Les indiens sont assez méfiants envers ces étrangers qu'ils appellent "tasantasa", autrement dit, "intrus". Mais c'est pourtant l'occasion de se procurer du métal pour confectionner couteaux et haches. Aussi les autochtones accordent-ils temporairement des terres aux européens, tout en les considérant comme une communauté inférieure. Mais les choses dégénèrent vite. Bientôt, les envahisseurs passent de quelques centaines à des milliers et ils réclament plus de terrain en invoquant leur "droit de découverte". C'est le début d'une guerre qui durera jusqu'en 1614.

 

Pocahontas et John Smith :

Difficile d'imaginer une gamine devenir la maîtresse d'un homme de 27 ans (si mes calculs sont justes...) ! Pocahontas et John Smith se lient probablement d'amitié lors des échanges entre indiens et européens. En effet, la jeune fille,  débordant de curiosité, aime venir jouer près des campements étrangers. John Smith, en fougueux explorateur qu'il est, a eu plus d'une fois l'occasion de se retrouver dans le pétrin. Des années plus tard, il raconte qu'il a été capturé par le frère de Wahunsonacoc qui le conduisit à la capitale indienne pour l'exécuter. Alors que la tête du navigateur repose sur deux grosses pierres et que la tomahawk du grand chef est sur le point de lui fracasser le crâne, Pocahontas surgit et se jette en travers de lui pour l'épargner. Ce célèbre épisode est assez controversé parmi les historiens. Certains y voient l'invention de John Smith, d'autres un rituel d'adoption au sein de la tribu.

 

Capturée par les anglais :

La guerre fait rage entre les européens et les indiens lorsque Pocahontas est faite prisonnière en 1613. Les anglais la traitent bien. Elle parvient ainsi à améliorer son anglais et découvre le christianisme. C'est à cette époque qu'elle se convertit et qu'elle est baptisée Rebecca. John Rolfe tombe éperdument amoureux d'elle. Il a perdu sa femme et sa fille lors de son voyage en Amérique et cultive depuis une petite parcelle de tabac. Le mariage est proclamé le 5 avril 1614, scellant ainsi la fin des querelles entre les deux peuples. 

Pocahontas était déjà mariée à un indien du nom de Kocoum, selon les dires d'un chroniqueur anglais. Cela n'empêcha pas un traité de paix d'être conclu peu de temps plus tard. Les guerres ne reprendront qu'en 1622 et ne se termineront qu'en 1646 décimant presque tous les Powhatans...

 

Le grand voyage :

C'est deux ans plus tard, en 1616, que la belle indienne part pour l'Angleterre avec son mari, son jeune fils Thomas et une dizaine de Powhatans. Elle y est très populaire, à tel point que John Smith écrit à la reine pour s'assurer qu'elle ne soit pas traitée en tant qu'objet de curiosité. C'est bien là que Pocahontas retrouve Smith, victime d'une explosion de poudre et rapatrié en 1609. Elle, qui le croyait mort,  lui témoigne le plus infini des respects. Le capitaine raconte que lorsqu'elle le revit, elle lui adressa un salut discret sans un mot. Puis, elle l'appela "père" car c'est ainsi qu'il avait appelé le chef Powhatan alors qu'il n'était qu'un étranger sur ses terres.

La jeune femme fut invitée à l'une des réceptions du roi mais nulle preuve n'affirme qu'ils furent réellement présentés. Alors qu'elle s'apprête à regagner la Virginie, Pocahontas tombe malade et meurt probablement d'une pneumonie en 1617. John Rolfe repart avec son fils aux Amériques et ne s'y remariera jamais.

pocahontas2.jpg

Ci-dessus : Pocahontas ou plutôt Rebecca Rolfe.

 

Sources : Histoire National Géographic n°18, octobre 2014 - Wikipédia



22/05/2015
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres