L'Ecolière

L'Ecolière

Le Secret des Mac Gordon

Les Enquêtes de l'Inspecteur Higgins

Le Secret des Mac Gordon

(tome 11)

Christian Jacq

  

L'histoire :

L'inspecteur Higgins, ancien membre des inspecteurs de Scotland Yard, jouit d'une vie paisible dans son vaste domaine du petit village The Slaughterers. C'est alors qu'il reçoit une lettre d'un vieil ami, Duncan Mac Gordon, qui l'appelle au secours. 

L'inspecteur quitte immédiatement son confortable domaine de la Vielle Angleterre pour rejoindre les brumes et les vents qui balaient la terre d'Ecosse. Mais il arrive trop tard. Accueilli par une veuve effondrée mais impassible, Higgins décide de mener l'enquête et se retrouve confronté aux mystères des membres du clan Mac Gordon trop unis pour être honnêtes et à un irritant fantôme qui s'acharne sur la porte de son armoire chaque nuit à trois heures du matin. Epié, manipulé, trompé, mené en bateau, Higgins saura-t-il délier le vrai du faux dans cette affaire où chacun redoute d'entendre de lourdes révélations ?

  

Mon avis :

Fantastique, magnifique, merveilleux, extraordinaire, ensorcelant, époustouflant... !

J'ai beaucoup mieux aimé ce tome-ci que Mourir pour Léonard qui dans l'ensemble me laisse un bon souvenir mais qui m'avait quand même un tout petit peu ennuyée... juste un peu !!

Premier point merveilleux : l'Ecosse. J'adore l'Ecosse ! Suivre une enquête qui a lieu dans ce pays que je trouve enchanteur m'a vraiment beaucoup plu.

Deuxièmement, dans ce tome, il y a moins d'interrogatoires. Il me semble que dans Mourir pour Léonard, l'interrogatoire successif des différents suspects m'avait un peu lassée. Ici c'est moins répétitif. De plus, chaque fois que l'inspecteur prend conscience qu'il vient de découvrir un élément clé, Christian Jacq le signale... sans jamais dire ce que c'est ! Dans L’Appel du Coucou, ça m'avait un peu agacée de suivre pendant quatre cents pages les aventures d'un agent de police qui découvre plein de choses sans jamais nous en faire part, en nous laissant toujours en retrait. Mais dans Le Secret des Mac Gordon, ça ne m'a pas gênée, bien au contraire ! Ces petites "omissions" étaient juste assez bien réparties dans le texte pour qu'elles puissent aiguiser ma curiosité.

Un troisième point qui m'a laissée sans voix, c'est le suspense fabuleux dont fait preuve Christian Jacq dans les dernières pages ! Higgins réunit les suspects et redresse les tords de chacun, un par un, nous laissant toujours de plus en plus abasourdis, intensifiant de plus en plus la scène jusqu'à la révélation du coupable. 

En bref, j'ai vraiment beaucoup aimé cet épisode des aventures de l'inspecteur Higgins et j'espère en lire d'autres très, très vite !

  

mac gordon.jpg



22/06/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres